AccueilPeinture

Tiffany & Co fait polémique en exploitant une œuvre de Basquiat pour son calendrier de l’Avent

Publié le

par Anna Finot

© Jean-Michel Basquiat/Tiffany & Co

Le calendrier de l’Avent le plus cher de l’histoire des calendriers de l’Avent.

Si l’œuvre Equals Pi de Jean-Michel Basquiat a été choisie pour accompagner la campagne de Tiffany & Co, ce n’est évidemment pas par hasard : le bleu azur du tableau fait référence aux couleurs de la célèbre marque de bijoux de luxe.

Sortie en août 2021, la nouvelle campagne publicitaire a pourtant fait polémique. D’après Design Taxi, les proches du peintre n’ont pas du tout apprécié la réappropriation de cette œuvre à des fins commerciales, loin des valeurs qu’il portait.

Néanmoins, Tiffany & Co continue de mener sa campagne, portée par ses nouveaux·elles ambassadeur·rice·s qui ne sont autres que Beyoncé et Jay Z, en présentant leur nouveau bijou : un calendrier de l’avent. S’il faut compter 150 000 dollars pour se l’offrir, c’est parce qu’il contient 24 bijoux dans une boîte en chêne blanc de plus d’un mètre de haut. Le tout emballé dans une représentation, version mini, de la toile culte de Basquiat, Equals Pi.

Dans un élan de générosité (mais surtout pour soigner son image après la polémique), la marque Tiffany & Co a déclaré vouloir reverser 250 000 dollars des bénéfices de ses ventes à des programmes permettant aux enfants des quartiers défavorisés d’accéder aux arts.

© Tiffany & Co

© Tiffany & Co

À voir aussi sur arts :