AccueilPeinture

Pour la troisième fois, un même tableau d'une valeur de 15 millions d'euros a été volé

Publié le

par Lise Lanot

© Ilvy Njiokiktjien/ANP/AFP

Encore une affaire pour "l'Indiana Jones du monde de l’art" parti à la recherche de ce tableau de Frans Hals, volé dans un musée.

Un tableau du grand maître de l’âge d’or de la peinture néerlandaise Frans Hals, Deux jeunes garçons riants, a été volé mercredi dernier à l’aube, pour la troisième fois, dans un musée de la ville de Leerdam, a annoncé la police jeudi 27 août.

Le tableau, qui représente deux jeunes garçons se gaussant avec une bouteille de bière, a été dérobé au cours des premières heures de la matinée de mercredi au Musée Hofje van Mevrouw van Aerden de Leerdam, à 60 kilomètres au sud d’Amsterdam. Il avait déjà été volé dans ce même musée en 2011 et en 1988 avant d’être retrouvé respectivement six mois et trois ans plus tard. La toile, qui représenterait la vue dans une série de tableaux sur les cinq sens, vaudrait la coquette somme de 15 millions d’euros.

Le 3 novembre 2011, le chef du district d’Alblasserwaard, Bart Willemsen, montre le tableau "Deux jeunes garçons riants", de Frans Hals, venant d’être retrouvé et qui avait été volé en mai 2011. La peinture a de nouveau été dérobée (pour la troisième fois), a annoncé la police le 27 août 2020. (© Ilvy Njiokiktjien/ANP/AFP)

L’alarme du musée s’est déclenchée vers 3 heures 30 locales ; les policier·ère·s ont constaté sur place qu’une porte à l’arrière du bâtiment avait été forcée et que le tableau avait disparu, selon un communiqué. La police a lancé une "vaste enquête", faisant appel à des spécialistes en vol d’œuvres d’art et expert·e·s scientifiques. Les enquêteur·rice·s ont également visionné les images des caméras de surveillance et interrogé des riverain·e·s.

Frans Hals était un contemporain de Rembrandt et Vermeer, ces grands maîtres du siècle d’or néerlandais – période qui, au XVIIe siècle, a été marquée par l’apogée des Pays-Bas dans les domaines du commerce, de l’art, mais aussi sa colonisation d’autres pays. Le peintre est connu pour ses nombreux portraits, notamment Le Cavalier riant, qui se trouve à la Wallace Collection à Londres ou La Bohémienne, qui appartient au Louvre à Paris.

"La chasse est ouverte"

"La chasse est ouverte" pour retrouver cette "très importante et précieuse peinture de Frans Hals", a tweeté le détective néerlandais spécialisé dans les vols d’œuvres d’art, Arthur Brand, surnommé "l’Indiana Jones du monde des arts". M. Brand a relevé que le tableau Deux jeunes garçons riants avait été volé le jour de l’anniversaire de la mort du peintre, le 26 août 1666.

Le 30 mars, en plein confinement, des voleurs avaient dérobé une œuvre de Vincent van Gogh Le Jardin du presbytère de Nuenen au printemps, dans un autre musée néerlandais qui était fermé en raison des mesures anti-coronavirus.

Konbini arts avec AFP.

À voir aussi sur arts :