AccueilPeinture

Ukraine : la France suspend un prêt d’œuvres de Matisse à la Chine

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

"Ce n'est pas contre la Chine, c'est simplement qu'aujourd'hui je dois préserver le patrimoine français. On ne sait pas où ce conflit s'arrêtera."

Ukraine : la France suspend un prêt d’œuvres de Matisse à la Chine

© Santi Visalli/Getty Images

Le département du Nord a annoncé la suspension sine die d'un prêt de 280 œuvres de Matisse à la Chine, au vu du contexte "de crise géopolitique" après l'invasion de l'Ukraine par la Russie et des "liens entre Pékin et Moscou".

"Initialement envisagée ces prochaines semaines, l’expédition d’œuvres d’Henri Matisse par le Département du Nord pour deux expositions à Pékin et à Shanghai courant 2022 est annulée et reportée à une date ultérieure", a indiqué le département dans un communiqué.

Ces 280 œuvres appartenant au musée Matisse du Cateau-Cambrésis, "qui devaient partir début mars, sont estimées au total à 300 millions d'euros, et devaient être exposées à Pékin du 26 mars au 26 juin 2022, avant de partir à Shanghai à partir du mois de juillet", a précisé à l'AFP le président du département, Christian Poiret.

"Aujourd'hui, nous ne parvenons pas à obtenir les visas pour pouvoir suivre les œuvres" sur la totalité de leur parcours, et "compte tenu de leur valeur patrimoniale", du "climat géopolitique, et de la proximité entre la Chine et la Russie, je ne peux pas prendre le risque", a-t-il affirmé.

"Ce n'est pas contre la Chine, c'est simplement qu'aujourd'hui je dois préserver le patrimoine français. [...] On ne sait pas où ce conflit s'arrêtera, et on n'a pas pour l'instant les garanties suffisantes" pour être "certains de récupérer" les œuvres, a-t-il ajouté.

Le Département "ne s'interdit pas, dans un an ou deux, et je l'espère avant, quand tout sera apaisé, de les envoyer", a indiqué M. Poiret, précisant que les services de la Direction régionale des affaires culturelles étaient "tout à fait en phase avec cette décision". Plus largement, "le partenariat culturel établi entre le Département du Nord et les établissements chinois est interrompu jusqu’à nouvel ordre", précise le communiqué.

Konbini arts avec AFP

À voir aussi sur arts :