AccueilPeinture

Une statue achetée par hasard par un couple vaut en réalité des millions de dollars

Publié le

par Lise Lanot

Véritable rockstar, la statue représentant Maddalena Giacente, qu’on croyait perdue, avait été achetée 6 000 dollars en 2002.

Une statue achetée par hasard par un couple vaut en réalité des millions de dollars

© Justin Tallis/AFP

Cela faisait cinquante ans que la Maddalena Giacente ("Madeleine pénitente") se reposait dans le jardin du Sussex anglais d’un couple anonyme. Le couple en question avait acheté l’œuvre, présentée comme ayant été réalisée par un·e artiste inconnu·e, pour un peu plus de 6 000 euros en 2002, lors d’une vente aux enchères d’objets de jardin.

À l’été 2020, après avoir été restaurée et tandis que le couple se questionnait quant à son origine, l’imposante sculpture de marbre blanc a été identifiée comme étant l’œuvre du sculpteur italien Antonio Canova. On avait perdu sa trace dans les années 1960.

La Maddalena Giacente d’Antonio Canova, réalisée entre 1819 et 1822. (© Justin Tallis/AFP)

Finalisée juste avant la mort de son créateur, en 1822, la statue de marbre représente Marie-Madeleine "dans un état d’extase", rapporte Christie’s. La sculpture avait été commandée par le Premier ministre britannique de l’époque, Robert Jenkinson (en mandat de 1812 à 1827). Restée dans la famille de l’homme politique pendant des années, elle avait été vendue en même temps qu’un manoir familial dans les années 1960 et on la pensait, depuis, définitivement disparue.

"Un miracle"

"C’est un miracle", s’est réjoui Mario Guderzo, spécialiste d’Antonio Canova : "Cela faisait des décennies qu’on recherchait cette œuvre, sa découverte revêt une importance fondamentale pour […] l’histoire de l’art." Véritable événement dans le monde de l’art, la sculpture retrouvée de Maddalena entame une tournée internationale. Elle sera d’abord exposée à Londres, puis New York et Hong Kong avant de retourner en Angleterre où elle sera le "lot star" d’une vente aux enchères, début juillet 2022.

Les estimations de la vente tournent déjà autour de 6 et 10 millions d’euros, soit une multiplication par 1 000 de l’achat effectué par le couple britannique il y a vingt ans (oui, on a fait Maths Sup Math Spé par ici).

À voir aussi sur arts :