AccueilPhoto

10 Parisiennes transgenres posent dans un bel ouvrage signé François Pragnère

Publié le

par Lise Lanot

© François Pragnère

Avec "Elle, She, Her", François Pragnère signe un ouvrage délicat et puissant, rempli de portraits en noir et blanc.

Difficile de savoir ce qui se cache à l’intérieur de ce livre blanc, dont les reliures sont apparentes. En relief, surgit un nom, celui de l’auteur, François Pragnère, ainsi que le titre, inscrit sur une colonne : Elle, She, Her.

En feuilletant les pages, une succession de portraits en noir et blanc apparaissent flous – la faute à la rapidité avec laquelle on tourne les pages ? La réponse est négative. Même fixes, certaines pages présentent des visages flous et des corps en mouvement qui rappellent à l’artiste Phia Ménard (qui signe la préface du livre) l’œuvre de Francis Bacon.

Bambi. (© François Pragnère)

Des portraits de François Pragnère se dégagent effectivement ces mêmes sensations de beauté tiraillée, d’obscurité flamboyante, d’agitations des corps qu’on ressent devant des toiles de Bacon. Les visages et silhouettes mis en lumière appartiennent à dix femmes transgenres que le photographe a rencontrées à Paris.

La maison d’édition qui édite le livre, 37.2, précise que l’artiste a commencé à photographier des femmes transgenres à son arrivée à Paris, en 2013. "Il les photographie pendant plusieurs années, à différents moments de leurs transitions."

Ava. (© François Pragnère)

Dix femmes

Une poignée de portraits est accompagnée de mots des modèles, qui témoignent ou se confient quant à leur transition, leur quotidien ou leur rapport au corps.

"En tant qu’êtres humains, nous sommes amenés à nous déplacer quotidiennement. Cependant pour une femme trans, la simple action d’aller d’un point A à un point B peut mettre en péril son existence.

Notre présence dans l’espace public suscite toujours des réactions verbales ou physiques négatives, remettant sans cesse en question notre légitimité de femmes. Visiblement, nos existences renvoient de l’agressivité aux yeux de certains", écrit par exemple Bambi au sujet "des corps dans l’espace public".

Linda. (© François Pragnère)

De son côté, Luce partage un "Manifeste négatif", remerciant l’auteur de "cataloguer [leurs] transidentités" : "Nous voilà, ici représentées dans notre diversité, à la manière d’un catalogue Ford : la base du modèle est le même – l’identité femme trans – avec cependant des nuances, nuances qui permettent en apparence de diversifier l’offre."

Mis à part le prénom des modèles et ces quelques textes, les photos sont dénuées de contexte ou d’informations. Preuve qu’elles se suffisent à elles-mêmes pour raconter un pan de la transidentité.

Luce. (© François Pragnère)

Luce. (© François Pragnère)

Rose. (© François Pragnère)

Rose. (© François Pragnère)

Circé. (© François Pragnère)

Ava. (© François Pragnère)

Le livre Elle, She, Her est disponible aux éditions 37.2. Vous pouvez retrouver le travail de François Pragnère sur son site et sur son compte Instagram.

À voir aussi sur arts :