AccueilPhoto

2 expositions originales à visiter depuis votre voiture

Publié le

par Lise Lanot

© Lionsgate

Les explorations artistiques urbaines sous forme de chasse aux trésors semblent se démocratiser.

Pendant le confinement, alors que tous les musées fermés tablaient sur des expositions virtuelles, l’artiste Warren Neidich a trouvé la solution pour organiser une exposition physique où les distances de sécurité sont respectées. À Los Angeles, ville où l’on ne se déplace qu’en voiture, connue pour ses embouteillages à perte de vue, il a organisé une exposition à visiter depuis son véhicule.

Lassé·e·s du tournant virtuel pris par le secteur artistique, les passionné·e·s ont voulu permettre aux Angelenos "d’interagir avec des objets tangibles dans le vrai monde". Avec l’aide de la professeure Renee Petropoulos, de l’auteur spécialisé dans l’art Michael Slenske et de la critique d’art et curatrice Anuradha Vikram, Warren Neidich a rassemblé 120 artistes, déjà célèbres ou émergeant·e·s, dont les créations "soulignent la diversité de la communauté artistique de Los Angeles".

"La communauté de Los Angeles représente un assortiment hétérogène et variable d’individus en termes de genre, d’ethnicité, d’âge et de statut économique." Pendant les deux derniers week-ends de mai, les résident·e·s de la Cité des Anges ont eu l’occasion de découvrir, grâce au Drive-By-Art, une centaine d’œuvres à la façon d’une immense chasse aux trésors artistique.

Plus au nord, à Toronto, un musée immersif (l’équivalent canadien de l’Atelier des lumières français) a proposé à son public de vivre leur expérience visuelle et sonore dédiée à Van Gogh depuis leur voiture.

© Immersive Van Gogh

L’exposition immersive, qui plonge les spectateur·rice·s au sein des Tournesols ou de La Nuit étoilée du peintre néerlandais, est présentée dans une ancienne imprimerie de journaux. Il y a donc bien assez de place pour y faire entrer des voitures, dans lesquelles les automobilistes et leurs passager·ère·s profiteront de cette expérience inédite, du 18 au 28 juin 2020.

Ces initiatives pourraient donner des idées, même après le déconfinement, à d’autres artistes et curateur·rice·s qui souhaitent amener l’art au sein de l’espace public.

À voir aussi sur arts :