AccueilPhoto

50 ans après, un couple de séniors reproduit les photos de son mariage

Publié le

par Axel Savoye

© Sam Hoyle

La preuve en images que l’amour éternel existe bel et bien.

Les noces d’or sont un événement aussi romantique que loin d’être à portée de main. Et pour cause, atteindre le 50e anniversaire de mariage n’est pas accessible à tous les couples. Entre la moitié des mariages qui se termine par un divorce et une population qui se marie moins et de plus en plus tard – l’âge moyen des marié·e·s passe de 30 ans en 1994 à environ 37 ans en France selon l’Insee –, l'anniversaire des noces d’or se fait de plus en plus rare.

Si jamais vous ne croyez plus en l’amour éternel, peut-être que ce couple vous fera changer d’avis. Il y a cinquante ans, Kelly et Carolyn Gay ont échangé leurs vœux dans l’église de Des Moines, dans l’Iowa, raconte Bored Panda.

© Sam Hoyle/Two Hoyles Photography

Les deux ont traversé depuis de nombreuses épreuves, Kelly a par exemple subi une transplantation rénale et Carolyn a survécu il y a peu à un cancer du sein. C’est en laissant ses cheveux repousser comme elle les avait le jour de la cérémonie que cette dernière a eu l’idée de célébrer les noces d’or en reproduisant ses photos de mariage.

"Nous avons traversé tant de choses, mais je ne sais pas si nous avons traversé quelque chose de plus que les autres couples. Je ne pense pas que nous ayons quelque chose de spécial. Nous avons juste trouvé un moyen de surmonter les moments difficiles et de profiter des autres moments", raconte Kelly Gay.

© Sam Hoyle/Two Hoyles Photography

À l’occasion de ce shooting signé Sam Hoyle, Carolyn a pu remettre la robe qu’elle portait cette journée du 12 mars 1971, tandis que Kelly a choisi le confort en portant un tout nouveau costume. La séance photo, qui a duré environ une heure, fut "tellement amusante à recréer", raconte Carolyn.

Les mêmes poses, le même décor, quasiment rien n’a bougé en cinquante ans d’écart, si ce n’est que désormais Kelly et Carolyn sont les parents de trois enfants et les grands-parents de quatre petits-enfants. À travers ces photos, ce n’est pas le temps qui passe que l’on voit, mais la preuve qu’il est toujours possible de s’aimer comme au premier jour.

© Sam Hoyle/Two Hoyles Photography

© Sam Hoyle/Two Hoyles Photography

© Sam Hoyle/Two Hoyles Photography

À voir aussi sur arts :