AccueilPhoto

Au cœur de la communauté polonaise de Londres à travers une série photo tendre

Publié le

par Lise Lanot

© Czesław Siegieda

Le travail documentaire et sensible de Czesław Siegieda a été salué par un maître du genre, Martin Parr.

Czesław Siegieda a grandi en Angleterre, dans une communauté polonaise. Il est né en 1954, soit sept ans après le Polish Resettlement Act de 1947, la loi britannique "sur la réinstallation des Polonais·es" ayant pour but de donner la nationalité à des réfugié·e·s politiques ayant combattu le nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale.

Très jeune, Czesław Siegieda a photographié sa double culture, les rites religieux et les traditions du pays de ses parents qu’il apprenait à connaître à travers eux. En grandissant, le jeune homme s’est de plus en plus attaché à immortaliser ce mode de vie qui, il en était sûr, "ne survivrait pas à la génération de ses parents", précise la maison d’édition RRB Photobooks qui publie pour la première fois ses images dans un livre, intitulé Polska Britannica.

En quête d’absurde

Son appareil photo est devenu un moyen de raconter de l’intérieur la vie de cette communauté exilée et discrète, qui tentait de se raccrocher à ses rituels et dont on parlait peu à l’échelle nationale. Le photographe tenait à insuffler une bonne dose d’humour à ce quotidien, partant en quête de l’absurde dans les moindres recoins des événements qu’il documentait.

"Un prêtre polonais prie, en chemin pour des funérailles à Loughborough, en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

Ses archives sont longtemps restées privées. Ce n’est que deux ans après la mort de sa mère (et plusieurs années après celle de son père) que l’homme s’est décidé. Une fois numérisées, ses images ont attiré le regard d’un grand nombre de photographes et d’anonymes ainsi que celui de l’Institut culturel polonais à Londres et d’un des grands noms de la photo documentaire, Martin Parr, qui signe la préface du livre.

"Je suis un véritable missionnaire en ce qui concerne la valeur de la photo documentaire. Voici ici un exemple parfait de ce qui peut être réalisé. Apprendre à connaître et enregistrer une tranche de la vie britannique si soigneusement et efficacement est un accomplissement qui se doit d’être célébré. Il est très rare de tomber sur un projet si empathique et rigoureux. Je suis ravi que, quarante ans après avoir été prises, ces images soient enfin publiées dans un beau livre", se réjouit Martin Parr.

Czesław Siegieda photographiait ses proches, sa famille, celles et ceux avec qui il grandissait au sein de sa communauté. Bien que les visages immortalisés soient anonymes et les fêtes documentées méconnues, ses images demeurent universelles par les émotions et l’humour qui en transparaissent.

"Fawley Court à Oxfordshire, en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

"Célébration annuelle du Corpus Christi à Laxton Hall, dans le Northamptonshire." (© Czesław Siegieda)

"Répétition d’un spectacle de la Nativité au club social polonais à Loughborough, en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

"Józef attend d’entrer à l’église pour sa première communion à Loughborough, en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

"Laxton Hall dans le Northamptonshire." (© Czesław Siegieda)

"Laxton Hall dans le Northamptonshire." (© Czesław Siegieda)

"Pitsford Hall dans le Northamptonshire." (© Czesław Siegieda)

"Les scouts polonais de St Briavels à Gloucestershire, en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

"Tadeusz, Józef et Helena à Loughborough en Angleterre." (© Czesław Siegieda)

Polska Britannica de Czesław Siegieda (avec des textes écrits par Jane Rogoyska et Martin Parr) est publié aux éditions RRB Photo Books.

À voir aussi sur arts :