AccueilPhoto

Ce qui se cache derrière la pochette du dernier son de Kendrick Lamar, The Heart Part 5

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

À qui appartiennent ces mystérieuses mains ?

Ce qui se cache derrière la pochette du dernier son de Kendrick Lamar, The Heart Part 5

Dimanche dernier, Kendrick Lamar a révélé son nouveau morceau intitulé "The Heart Part 5", qui précède la sortie de son cinquième album solo Mr. Morale & The Big Steppers, attendu le 13 mai prochain. Dans ce son, le rappeur états-unien raconte la violence, sa souffrance, le racisme et son désir de révolution.

Dans le clip qui accompagne ce titre, le chanteur se transforme sur fond rouge tantôt en Will Smith, Kobe Bryant et Nipsey Hussle, tantôt en Kanye West, O.J. Simpson, et Jussie Smollett, à l’aide de quelques deepfakes. Les apparitions de chacune de ces figures noires se font à des moments bien choisis de son morceau : à titre d’exemple, le visage de Kanye West s’affiche lorsque Lamar évoque des "amis bipolaires".

Lamar fait partie de ces rappeurs qui soignent chacune de leurs nouvelles sorties – de ses clips qu’il coréalise à ses pochettes d’albums – et qui troquent le prolifique pour le long cours. "The Heart Part 5" n’a pas dérogé à cette règle ; le morceau est aussi sorti avec une mystérieuse pochette dédiée, qui ne sera probablement pas la cover finale de son album mais qui a tout de même le mérite de donner le ton.

En noir et blanc, six mains grandes ouvertes sont placées côte à côte, dont une gantée et une à l’index bandé. Les cinq doigts de leurs mains respectives peuvent être une référence au chiffre 5 qui revient à la fois dans la cinquième partie de sa série "The Heart" et dans son cinquième album solo.

Le site Hiphopnmore a retracé l’origine de ces mains. Il s’agit de celles de l’acteur Will Smith, du basketteur Kobe Bryant, des rappeurs Nipsey Hussle et Kanye West, du footballeur O.J. Simpson et de l’acteur Jussie Smollett, qui apparaissaient également dans le clip à travers les deepfakes.

Leurs mains ont toutes été extraites et découpées de photos existantes et connues d’eux. La main gantée est celle d’O.J. Simpson ; elle provient d’une photo sur laquelle il essaye les gants servant de pièces à conviction et sur lesquels on a retrouvé du sang, lors de son procès pour le double meurtre de son ex-femme Nicole Brown Simpson et son ami Ronald Goldman. Une des autres mains est celle de Kanye West, qu’il brandit pour se protéger des flashs d’une photo prise sur le vif par un paparazzi.

Et nous retrouvons également le doigt bandé de Kobe Bryant, vêtu des couleurs des Lakers et immortalisé pour une photo officielle d’après-match lors de sa victoire contre les Celtics de Boston, le 17 juin 2010. La dernière main dont on connaît l’origine photographique est celle de l’acteur d’Empire, Jussie Smollett, emporté dans la foule lors de son procès pour avoir mis en scène et menti sur l’agression raciste et homophobe dont il aurait été victime le 29 janvier 2019.

À voir aussi sur arts :