AccueilPhoto

Cette photographe immortalise et sonde les émotions des chiens

Publié le

par Pénélope Meyzenc

© Elke Vogelsang

Et il faut reconnaître que le résultat est amusant.

Sa passion pour la photographie et les animaux, Elke Vogelsang en a fait son métier. En 2011, cette photographe allemande a créé son propre studio photo pour vivre de ses deux hobbys. Cette série sur les chiens a vu le jour dans une période difficile de sa vie : s’occupant alors de sa belle-mère atteinte de démence et de son mari hospitalisé, elle utilisait la photo pour s’évader, en capturant notamment des portraits de son propre chien.

Chats, chiens ou chevaux, Elke est aujourd’hui spécialisée dans les portraits d’animaux de compagnie. Le secret pour les photographier, c’est avant tout "la patience, la confiance, la répétition et beaucoup, beaucoup de pots-de-vin", ironise-t-elle. "Je m’assure toujours qu’ils s’amusent, mais je les dirige aussi patiemment et avec beaucoup d’éloges. Ils obtiennent des récompenses sous forme de jeux et de friandises."

© Elke Vogelsang

Ce qui l’intéresse, c’est surtout les émotions que peuvent communiquer ses modèles à quatre pattes : perplexe, amusé ou contrarié… Depuis bientôt dix ans, elle apprend à reconnaître leurs émotions, pour les capter de la manière la plus humaine qui soit.

"Les animaux montrent beaucoup d’émotions, comme nous les humains. J’aime, par exemple, les chiens qui ont l’air un peu déçus ou sceptiques, mais ce n’est que notre interprétation de leurs visages. Nous avons tendance à les humaniser. Les chiens et les chats ont des lèvres qui pointent vers le bas, ce qui leur donne un air un peu triste.

En réalité, les chiens parlent plus via leurs oreilles. Si les oreilles sont levées, ils sont intéressés et bien éveillés. Pour obtenir cet air, j’utilise des sons. Je n’ai jamais peur d’être ridicule. Je miaule, je fais des 'Bip !' et j’hurle. Jamais trop fort ou de manière trop extrême, quand même, pour ne pas effrayer l’animal", nous raconte-t-elle.

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

© Elke Vogelsang

À voir aussi sur arts :