AccueilPhoto

Contre le "tabou" de la calvitie, des chauves coiffés de bijoux photographiés par Rankin

Publié le

par Lise Lanot

© Rankin pour Hunger Magazine

Le célèbre photographe de mode britannique va peut-être faire remettre en question des voyages en Turquie.

Le photographe Rankin et les artistes conceptuels Scott Kelly et Ben Polkinghorne ont beau avoir la tête remplie de cheveux, ils ont décidé de mettre sur pied un projet supposé contrer le "tabou" de la calvitie et la perte de cheveux chez les hommes.

Le duo d’artistes a créé des bijoux de tête faits de perles, d’acier ou encore de bois pour habiller les crânes chauves et célébrer ces peaux lisses. Ils ont lancé un appel à participation afin d’inviter des chauves à poser devant l’objectif de Rankin, les bijoux sur le crâne.

Le célèbre photographe britannique, cofondateur des magazines Dazed & Confused et Hunger, a accepté afin de "créer quelque chose de nouveau, dire que ce n’était pas un problème d’être chauve" et se débarrasser du "tabou" qui entoure selon lui le sujet, a-t-il rapporté au Guardian.

© Rankin pour Hunger Magazine

Après un projet sur la sexualité des personnes âgées et un livre photo sur des fleurs fanées, il semble que Rankin (qui a eu 55 ans en avril 2021) s’interroge face au temps qui passe :

"Je me vois faire davantage de projets [sur le vieillissement]. Confronter la mortalité est quelque chose de très intéressant pour les photographes parce que tout ce qu’on fait, c’est essayer de capturer un moment dans une bulle et espérer qu’il durera pour toujours, comme une sorte de capsule temporelle. J’ai toujours aimé photographier des personnes âgées, donc j’imagine que je n’ai plus qu’à accepter le fait que j’en sois une désormais."

Une nouvelle forme du body-positivisme, afin de voir davantage de "vrais" visages, corps et, désormais, crânes à l’intérieur de nos magazines et sur nos affiches publicitaires.

© Rankin pour Hunger Magazine

© Rankin pour Hunger Magazine

© Rankin pour Hunger Magazine