AccueilPhoto

En images : immersion dans les faux villages créés pour entraîner les soldats américains

Publié le

par Lise Lanot

© Christopher Sims

Pendant quinze ans, Christopher Sims a documenté le monde parallèle de ces bouts d'Irak ou d'Afghanistan reconstitués.

Christopher Sims a passé une quinzaine d'années à photographier des villages situés en Caroline du Nord, en Louisiane et dans le désert californien. Or, ces images ne narrent pas le quotidien de l'Amérique rurale : les panneaux sont en arabe, les personnages se baladent avec de la viande crue dépassant de leur chemise (afin d'imiter des boyaux éviscérés) et, plusieurs fois par jour, de fausses bombes explosent. Si le tout est surveillé par des militaires en uniforme, c'est parce que ces lieux constituent un de leurs terrains d'entraînement, avant leur départ en guerre.

Les "faux villages", supposés ressembler à des paysages irakiens ou afghans, sont peuplés d'acteurs et actrices "ayant pour la plupart récemment émigré" de ces mêmes pays et payé·e·s pour participer à ces "jeux de rôles culturels". Les personnages enchaînent les rôles, qu'il s'agisse de vendre des fruits sur un trottoir, de jouer un·e représentant·e des forces de l'ordre ou de simuler un attentat suicide.

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

Christopher Sims a immortalisé les coulisses de ces "recréations". Plutôt que de photographier les mises en scène de l'armée, il s'est intéressé aux moments de latence de ces journées d'entraînement, demandant aux protagonistes de poser, leurs accessoires en main – un fusil d'assaut pour les un·e·s, des bébés en plastique pour les autres. Le livre The Pretend Villages, qui résulte de ces quinze années d'étude, joue sur le malaise du lectorat. Les images paraissent, à première vue, quasi comiques. Pourtant, la réalité de ce qu'elles augurent est terrifiante.

Les images en couleurs de Christopher Sims sont écrasantes, à cause de la lumière et de la chaleur qui semblent se dégager des lieux photographiés, d'une part, mais aussi à cause de ce qu'elles impliquent, au regard de ces militaires, souvent de jeunes hommes, qui s'entraînent à faire la guerre face à des personnes aux membres parfois mutilés, qui ont dû fuir leur pays à cause de conflits. L'ouvrage The Pretend Villages traite, sous couvert d'une documentation de l'absurde, d'une thématique bien réelle, immuable et ce, malgré la succession de différents présidents à la tête des États-Unis.

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

"The Pretend Villages". (© Christopher Sims)

Couverture de "The Pretend Villages", de Christopher Sims, publié aux éditions Kehrer Verlag.

The Pretend Villages, de Christopher Sims, est disponible aux éditions Kehrer Verlag.

À voir aussi sur arts :