AccueilPhoto

Dans son grenier, un avocat est tombé nez à nez avec un trésor de photos centenaires

Publié le

par Lise Lanot

© Warner Bros. Pictures

Au-dessus d’un faux plafond dormaient des tonnes de photos du siècle dernier, dont le portrait d’une célèbre militante féministe.

En décembre dernier, David J. Whitcomb achetait un immeuble de trois étages à Geneva, une petite ville située au nord de l’État de New York, pour y installer ses bureaux. Quelques semaines plus tard, alors qu’il changeait une ampoule, l’avocat remarque un faux plafond. Avec l’aide d’un ami et de la lampe torche de son téléphone, il accède à un petit grenier dont personne ne connaissait l’existence. Plus incroyable encore que la découverte de la pièce mystère était ce qu’elle contenait :

"La première chose que j’ai vue, c’est un tas de photos encadrées et empilées, et les cadres étaient sublimes. Ils datent du siècle dernier, ils sont dorés et brillent vraiment fort. Je répétais : 'Oh mon Dieu.' Je me suis baissé et j’ai dit [à mon ami] : 'Je crois qu’on vient de trouver le trésor des Goonies'", a rapporté l’avocat à CNN.

© Umbrella Real Estate, LLC 2021

Le propriétaire a passé les douze heures suivant sa trouvaille à descendre et classer des tonnes de tirages photo, de négatifs et d’équipement datant de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Parmi les images découvertes, il a notamment retrouvé le portrait de la suffragette Susan B. Anthony, pris en 1850 par le photographe James Hale. La militante est célèbre pour son engagement en faveur du droit de vote des femmes, elle qui avait d’ailleurs été arrêtée en 1872 pour avoir tenté de voter aux élections états-uniennes.

Susan B. Anthony. (© Frances Benjamin Johnston/Library of Congress Prints and Photographs Division Washington/Wikipédia Commons)

D’autres portraits ont été retrouvés dans cette grotte aux trésors, dont des photos "d’équipes sportives locales et d’hommes en uniforme". David J. Whitcomb pense avoir reconnu sur certaines images les visages de deux autres militantes féministes, Elizabeth Cady Stanton et Elizabeth Smith Miller. Intrigué, l’avocat a contacté l’ancien président de la Société historique de Geneva, Dan Weinstock, qui lui a confirmé les liens du photographe James Hale au mouvement des droits des femmes.

Selon lui, le photographe aurait un temps eu son studio dans l’immeuble en question, mais personne ne connaissait l’existence du grenier, ni lui, ni les anciens propriétaires. Il est maintenant l’heure de cataloguer et nettoyer ce trésor – largement couvert de suie à cause d’un incendie ayant ravagé les environs il y a de nombreuses années. David J. Whitcomb aimerait faire développer certains négatifs, dont les morceaux retrouvés qui constituent le portrait de Susan B. Anthony. Une vente aux enchères pourrait avoir lieu dès le mois de mai 2021, conclut CNN. 

© Umbrella Real Estate, LLC 2021

© Umbrella Real Estate, LLC 2021

© Umbrella Real Estate, LLC 2021

© Umbrella Real Estate, LLC 2021

À voir aussi sur arts :