AccueilPhoto

De Beyrouth à Black Lives Matter, les gagnants du World Press Photo 2021 révélés

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

© Lorenzo Tugnoli/Contrasto/World Press Photo Foundation

Et c’est une image touchante d’une femme âgée enlaçant son infirmière en pleine pandémie qui a remporté le grand prix.

Un photographe danois a remporté le prestigieux World Press Photo de l’année 2021, pour une image d’une dame âgée enlaçant une infirmière protégée du Covid-19 par du plastique au Brésil, symbole "d’espoir" aux yeux des juré·e·s.

Le cliché de Mads Nissen, lauréat de la récompense principale du concours de photojournalisme, immortalise la première étreinte en cinq mois d’une résidente de 85 ans dans une maison de repos de São Paulo, en août 2020. Longtemps isolée à cause de la pandémie, elle avait finalement pu enlacer une infirmière grâce à un dispositif en plastique.

"The First Embrace", grand prix et premier prix de la catégorie "Actualités généralistes, image seule". Rosa Luzia Lunardi (85 ans) est enlacée par l’infirmière Adriana Silva da Costa Souza, à la maison de retraite Viva Bem, à São Paulo, Brésil, le 5 août 2020. (© Mads Nissen, Danemark, pour "Politiken"/Panos Pictures/World Press Photo Foundation)

"Cette image emblématique du Covid-19 commémore le moment le plus extraordinaire de nos vies, partout", a estimé Kevin WY Lee, membre du jury, cité dans un communiqué. Pour ce dernier, la photo, qui montre à la fois "vulnérabilité, séparation et survie", est aussi un symbole "d’espoir".

"Pour moi, c’est une histoire d’espoir et d’amour dans les moments les plus difficiles", souligne son auteur Mads Nissen, photographe au quotidien danois Politiken, qui a également décroché le premier prix dans la catégorie "Informations générales, image seule" grâce à ce cliché. Vivant à Copenhague, il avait déjà remporté le World Press Photo 2015 pour l’image d’un couple homosexuel en Russie.

"Locust Invasion in East Africa", troisième prix de la catégorie "Nature, reportage photo". Henry Lenayasa, chef du village Archers Post, dans le Samburu County, Kenya, tente de repousser un nuage de criquets ravageant les pâturages alentour, le 24 avril 2020. Les essaims de criquets ont dévasté de grandes étendues de terre, juste au moment où l’épidémie de coronavirus a commencé à perturber nos vies. (© Luis Tato, Espagne/World Press Photo Foundation)

Le reportage photo de l’année ("World Press Photo Story of the Year") revient à l’Italien Antonio Faccilongo pour sa série sur les histoires d’amour menacées par le conflit israélo-palestinien. Ernesto Benavides, photographe pour l’AFP, a remporté le deuxième prix dans la catégorie "Instantanés d’actualité, reportages" pour une série d’images prises lors de manifestations contre la destitution de l’ancien président péruvien Martín Vizcarra, en novembre 2020.

Plus de 74 000 images avaient été soumises par quelque 4 300 photographes du monde entier, et une quarantaine de ces photographes avaient été nommés par les juges, selon les organisateur·rice·s du concours basé à Amsterdam.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu en ligne cette année, en raison des restrictions sanitaires. Le prix de la photo de l’année avait été remporté en 2020 par le photographe de l’AFP Yasuyoshi Chiba, pour une image d’un jeune homme récitant un poème au milieu de manifestant·e·s au Soudan.

"Doctor Peyo and Mister Hassen", deuxième prix de la catégorie "Problèmes contemporains, image seule". Marion (24 ans), atteinte d’un cancer métastatique, enlace son fils Ethan (7 ans) devant Peyo, un cheval utilisé dans le cadre d’une thérapie assistée par animal, au Centre hospitalier de Calais, France, le 30 novembre 2020. (© Jérémy Lempin, France/World Press Photo Foundation)

"California Sea Lion Plays with Mask", premier prix de la catégorie "Environnement, image seule". Un phoque curieux de Californie face à un masque sur le site de plongée de Breakwater à Monterey, Californie, États-Unis, le 19 novembre 2020. (© Ralph Pace, USA/World Press Photo Foundation)

"Pantanal Ablaze", premier prix de la catégorie "Environnement, reportage photo". Des pompiers affrontent un incendie au cœur de la Perigara Farm de São Francisco, qui est le refuge de la plus grande population d’aras bleus, au Brésil, le 14 août 2020. Environ 92 % des alentours de la ferme, dédiée à la préservation, ont été détruits à cause du feu. (© Lalo de Almeida pour "Folha de São Paulo", Brésil/Panos Pictures/World Press Photo Foundation)

"Pantanal Ablaze", premier prix de la catégorie "Environnement, reportage photo". Un cerf mort allongé sur la terre brûlée par les incendies, le 13 août 2020, dans les environs de Pantanal, dévastés par des feux. (© Lalo de Almeida pour "Folha de São Paulo", Brésil/Panos Pictures/World Press Photo Foundation)

"Inside the Spanish Pork Industry: The Pig Factory of Europe", troisième prix de la catégorie "Environnement, reportage photo". Des enquêteurs filment un enclos d’engraissement de porcs dans une ferme de Castilla-La Mancha, le 28 février 2020. En novembre 2019, quand ils y ont accédé pour la première fois, les enquêteurs ont trouvé des carcasses en décomposition. Des mois après, lors de leur seconde visite, il semble que les corps n’aient pas été déplacés. (© Aitor Garmendia, Espagne/World Press Photo Foundation)

"Inside the Spanish Pork Industry: The Pig Factory of Europe", troisième prix de la catégorie "Environnement, reportage photo". Un porc souffrant d’une infection de l’œil, dans une ferme de Castilla-La Mancha, le 28 février 2020. Dans leur enclos, les porcs sont exposés à des gaz comme le méthane et l’ammoniaque, produits à cause de l’accumulation de boue sous les sols des enclos mélangée à la poussière et aux matières fécales sèches. (© Aitor Garmendia, Espagne/World Press Photo Foundation)

"The Human Cost of Covid-19", deuxième prix de la catégorie "Actualités généralistes, image seule". Le corps d’une victime suspectée de Covid-19, enroulée dans un plastique jaune pour déchets infectieux, est allongé en attendant un sac mortuaire, dans un hôpital en Indonésie, le 18 avril 2020. (© Joshua Irwandi, Indonésie/World Press Photo Foundation)

"Paradise Lost", premier prix de la catégorie "Actualités généralistes, reportage photo". Azat Gevorkyan et sa femme Anaik photographiés avant de quitter leur maison le 28 novembre 2020, à Lachin, dans le Haut-Karabagh, le dernier quartier à être envahi par l’Azerbaïdjan, après la deuxième guerre du Haut-Karabagh. (© Valery Melnikov, Russie, pour "Sputnik"/World Press Photo Foundation)

"Covid-19 Pandemic in France", troisième prix de la catégorie "Actualités généralistes, reportage photo". Un employé de morgue transporte un cercueil au cinquième étage d’un immeuble résidentiel, dans le quartier de Pantin, en banlieue parisienne, le 23 avril 2020. (© Laurence Geai, France/World Press Photo Foundation)

"Habibi", premier prix de la catégorie "Projets sur le long terme". Amma Elian, dont le mari purge une peine de prison à perpétuité depuis 2003, est assise avec ses jumeaux nés grâce à une fécondation in vitro à Tulkarem, Palestine, le 25 janvier 2015. (© Antonio Faccilongo, Italie, pour Getty Reportage/World Press Photo Foundation)

"Reborn", deuxième prix de la catégorie "Projets sur le long terme". Ewa serre sa poupée thérapeutique, à Rzeszów, Pologne, le 6 novembre 2019. Pour Ewa, la poupée sert de substitut à la mort de son fils survenue 18 jours après sa naissance prématurée, en 2017. Elle berce le bambin factice, lui chante des comptines, l’embrasse et lui achète de nouveaux vêtements. (© Karolina Jonderko, Pologne/World Press Photo Foundation)

"Taal Volcano Eruption", deuxième prix de la catégorie "Nature, reportage photo". Un résident de Talisay à Batangas lave sa voiture recouverte de cendres volcaniques mélangées à de la pluie, pendant l’éruption du volcan Taal, le 12 janvier 2020. (© Ezra Acayan, Philippines, pour Getty Images/World Press Photo Foundation)

"The Transition: Ignat", premier prix de la catégorie "Portraits, image seule". Ignat, un homme transgenre, est assis avec sa petite amie Maria, à Saint-Pétersbourg, Russie, le 23 avril 2020. (© Oleg Ponomarev, Russie/World Press Photo Foundation)

"The 'Ameriguns'", premier prix de la catégorie "Portraits, reportage photo". Robert Baldwin Jr. est debout dans sa "salle à armes" secrète, derrière un miroir unidirectionnel, dans sa maison de Las Vegas, Nevada, aux États-Unis, le 16 avril 2019. Sa petite amie Tori est attablée. Robert a reçu son premier pistolet – un calibre .22 – comme cadeau de la part de son père pour ses 6 ans. (© Gabriele Galimberti, Italie, pour "National Geographic"/World Press Photo Foundation)

"Niewybuch", troisième prix de la catégorie "Portraits, reportage photo". Piotr, Jurek et Tomek participent à un exercice de simulation d’une pollution urgente, au camp d’été militaire de Mrzeżyno, Pologne, le 7 août 2020. (© Natalia Kepesz, Pologne/World Press Photo Foundation)

"Faces of Bridge", deuxième prix de la catégorie "Sports, reportage photo". Une compétition au Borlänge Bridge Club s’est déroulée en trois heures, Borlänge, Suède, le 4 août 2020. (© Henrik Hansson, Suède/World Press Photo Foundation)

"Thoughts of Flight", troisième prix de la catégorie "Sports, reportage photo". Saeed Ramin est un traceur qui maîtrise l’art du parkour. Il y a sept ans, il est tombé lors d’une compétition de parkour et a été touché à la moelle épinière. Ici, Saeed passe du bon temps avec ses amis au lac Kosar Dam, à côté de Gachsaran, Iran, le 9 septembre 2020. (© Fereshteh Eslahi, Iran, pour Podium Photos/World Press Photo Foundation)

"Emancipation Memorial Debate", premier prix de la catégorie "Faits divers, image seule". Un homme et une femme ne sont pas d’accord sur le déboulonnage du Mémorial Emancipation au Lincoln Park, Washington D.C., États-Unis, le 25 juin 2020. (© Evelyn Hockstein, USA, pour "The Washington Post"/World Press Photo Foundation)

"Forest Fire", troisième prix de la catégorie "Faits divers, image seule". Un enfant est assis dans une voiture près d’un feu de forêt à Oliveira de Frades, Portugal, le 7 septembre 2020. (© Nuno André Ferreira, Portugal/Agência Lusa/World Press Photo Foundation)

"Port Explosion in Beirut", premier prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Des pompiers tentent d’éteindre les feux du port de Beyrouth, Liban, le 4 août 2020, après une explosion massive. Une dizaine de pompiers sont morts lors de leur mission. (© Lorenzo Tugnoli, Italie/Contrasto/World Press Photo Foundation)

"Port Explosion in Beirut", premier prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Un homme blessé se tient sur le site de l’explosion du port de Beyrouth, Liban, tandis que des pompiers tentent d’éteindre les flammes, le 4 août 2020. (© Lorenzo Tugnoli, Italie/Contrasto/World Press Photo Foundation)

"Port Explosion in Beirut", premier prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Une femme est amenée dans un lieu sûr, le 4 août 2020, dans le quartier historiquement catholique et dévasté de Gemmayzeh. Ce quartier possède une grande majorité de vieilles bâtisses. Durant la première nuit de l’explosion, beaucoup de voitures étaient inutilisables et les routes bloquées par des débris, ce qui obligeait les personnes blessées à marcher ou à être portées dans des lieux de sécurité. (© Lorenzo Tugnoli, Italie/Contrasto/World Press Photo Foundation)

"Presidential Vacancy", deuxième prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Un supporter du président déchu Martín Vizcarra brandit un drapeau péruvien sur l’avenida Abancay, à Lima, Pérou, le 14 novembre 2020, au cours de manifestations qui se sont poursuivies après le couvre-feu de 23 heures imposé à cause de la pandémie du Covid-19. (© Ernesto Benavides, Pérou/AFP/World Press Photo Foundation)

"Minneapolis Unrest: The George Floyd Aftermath", troisième prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Des manifestant·e·s lèvent leur poing par défiance, devant un fast-food en feu près de la station de police qui a arrêté George Floyd, à Minneapolis, Minnesota, États-Unis, le 29 mai 2020. (© John Minchillo, USA/Associated Press/World Press Photo Foundation)

"Minneapolis Unrest: The George Floyd Aftermath", troisième prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Des manifestant·e·s et des résident·e·s regardent des policiers en équipement anti-émeutes descendre une rue résidentielle de Saint Paul, Minnesota, États-Unis, le 28 mai 2020. (© John Minchillo, USA/Associated Press/World Press Photo Foundation)

"Minneapolis Unrest: The George Floyd Aftermath", troisième prix de la catégorie "Faits divers, reportage photo". Des hommes joignent leurs bras par défiance durant une manifestation face à l’immeuble en feu du Minneapolis Police Department, à Minneapolis, Minnesota, États-Unis, le 28 mai 2020. (© John Minchillo, USA/Associated Press/World Press Photo Foundation)

Avec AFP.

À voir aussi sur arts :