AccueilPhoto

De rares photos d’un bébé pieuvre transparent ont été prises dans les abysses de l’océan

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

© Wu Yung-sen

Wu Yung-sen est tombé nez à nez avec une "pieuvre photogénique", qui porte bien son nom.

Les sombres profondeurs des océans regorgent toujours de mystères encore inexplorés. Sa noirceur, son immensité, son silence fascinent les scientifiques et les passionné·e·s de créatures originales. Le photographe Wu Yung-sen fait partie de ces personnes fasciné·e·s ; il s’attache depuis plus de quatre ans à plonger en eaux sombres pour immortaliser les fonds marins et la vie aquatique.

Et même pour quelqu’un d’expérimenté en photographie et en plongée, les abysses glaciales et opaques des océans demeurent un environnement très particulier à explorer. Le photographe, vivant à Taipei, doit s’équiper de caméras et de lampes résistantes aux conditions extrêmes comme le froid, la pression intense de l’eau et l’obscurité de l’environnement. Car au fond de la mer, la lumière du jour ne parvient pas.

© Wu Yung-sen

Wu Yung-sen est resté de longs moments à cinquante mètres de profondeur pour avoir la chance de capturer l’image de cette larve de pieuvre photogénique, aussi appelée Wonderpus photogenicus. Ce bébé pieuvre n’a été officiellement découvert qu’en 2006. Frêle et translucide, la pulpe de sa tête révèle un petit cerveau rouge et tacheté. Le photographe savait en prenant le cliché qu’il assistait à un événement naturel rare, précise My Modern Met.

L’espèce vit dans les eaux côtières de l’océan Pacifique, au sud des Philippines, et reste à l’étude. On sait que cette petite bête a l’extraordinaire faculté de mimer les mouvements des autres créatures marines lui ressemblant. Ce mécanisme de protection n’aide malheureusement pas toujours la petite pieuvre à éviter ses ennemis.

Sa dextérité aidant, il a pu immortaliser le spécimen avant que ce dernier ne disparaisse dans les abysses : "L’objectif de la photographie en eaux sombres est d’explorer un monde inconnu, de chercher de nouvelles formes de vie et de nouvelles espèces dans la vaste mer, afin de montrer des créatures quasi inconnues du public."

© Wu Yung-sen

À voir aussi sur arts :