AccueilPhoto

Des jeunes ont pris un selfie au moment exact où la foudre s’abattait sur eux

Publié le

par Anna Finot

© Saqib Majeed/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Une photo impressionnante qui immortalise l’instant où les cieux semblent s’être ouverts juste au-dessus d’eux.

C’est une après-midi qui s’annonçait sportive pour Rachel, Isobel et Andrew Jobson, trois jeunes britanniques qui ont décidé d’enfourcher leur vélo pour se promener dans le sud de Londres. Arrêté par la pluie, le trio décide de se mettre à l’abri sous un arbre, le temps que l’averse se calme. Pour garder un souvenir de cet instant risible en plein mois de juillet, le groupe décide de se prendre en photo, loin d’imaginer le risque encouru…

À l’instant précis où l’un des jeunes appuie sur le bouton de son smartphone, la foudre s’abat sur eux. Elle aussi a eu le droit à son selfie. Tout juste capturé en image, l’arc électrique rend la photo totalement inouïe. On ne distingue même pas leur visage tant la lumière de la décharge est forte, allant même jusqu’à éblouir les feuilles de l’arbre qui semble prêt à s’enflammer.

À terre, sonné·e·s, blessé·e·s, les trois jeunes cyclistes ont été violemment propulsé·e·s au sol par la puissante décharge. "Tout à coup, je me suis retrouvée au sol et je n’entendais plus rien, à part ce bourdonnement aigu, a déclaré Isobel, 23 ans, à la BBC. Tout mon bras droit était engourdi et je ne pouvais pas le bouger."

Aidées par des passant·e·s, les victimes du "coup de foudre" sont transportées au St George's Hospital dans le quartier de Tooting à Londres. Heureusement, le trio est en bonne santé mais reste encore sous le choc de ce selfie qui aurait pu leur être fatal.

En 2020, Isobel a reçu un implant en titane dans son bras suite à un accident de vélo. Selon les médecins, cet implant pourrait être la raison de cette conduction facilitée. D’ailleurs, la jeune femme a posté une photo de son bras recouvert de curieuses cicatrices semblables à des éclairs…

À voir aussi sur arts :