© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille

Des corps nus dans de sublimes paysages à travers le monde pour la bonne cause

Quentin Carnaille et Thomas Bevilacqua collaborent depuis quatre ans pour immortaliser des nus dans le monde entier.

Depuis quatre ans, l’artiste plasticien Quentin Carnaille et le photographe Thomas Bevilacqua travaillent sur Intrication, une série dans laquelle les images de Thomas mettent à l’honneur les créations plastiques fétiches de Quentin, des cubes faits de miroirs.

Ces cubes sont portés, comme des casques, par des silhouettes qui posent en tenues d’Adam et Ève dans des panoramas en couleur. Les corps nus, d’âges et de formes différents, sont immortalisés aux quatre coins du monde, dans des paysages variés. Les seules constantes de la série sont la nudité des modèles, vu·e·s de dos et le remplacement de leur tête par un objet réfléchissant.

Publicité

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

Le projet, expliquent les artistes, "met en lumière la vulnérabilité de l’homme victime de son ambition et la connexion entre chaque être humain" et se penche sur la "fragilité de l’homme" et sa façon de vouloir inlassablement transformer son environnement. Par sa présence, l’homme modifie d’office le lieu dans lequel il se trouve, mais les miroirs de Quentin Carnaille le remettent à sa place : sans ce qui l’entoure, il n’est rien.

Un projet repensé face au Covid-19

Le duo d’artistes a vu son travail se parer de nouvelles dimensions face à la crise liée à l’épidémie du Covid-19 : "Ces corps manifestent la fragilité de l’humain dans son environnement et rappellent à l’universalité de nos destins, concepts dont chacun de nous fait l’expérience dans le contexte actuel de pandémie."

Publicité

C’est pourquoi ils se sont liés au Secours populaire et ont décidé de reverser 50 % des bénéfices de la vente de leurs photographies à l’association du Secours populaire Nord. Les tirages, qui font voyager dans le monde et parmi les corps, sont mis en vente sur le site de Quentin Carnaille.

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

Publicité

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

Publicité

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

"Intrication", 2020. (© Thomas Bevilacqua/Quentin Carnaille)

Par Lise Lanot, publié le 07/05/2020