AccueilPhoto

Des cow-boys drag-queens immortalisés sous le soleil du Nevada par Jane Hilton

Publié le

par Lise Lanot

© Jane Hilton

Une série puissante qui vise à inscrire de nouveaux visages dans la mythologie américaine.

Bien que née au Royaume-Uni, Jane Hilton s’est prise de passion pour l’ouest états-unien, et plus précisément le Nevada. Après s’être intéressée à la figure du cow-boy, au kitsch des chapelles de Las Vegas, aux bull riders du désert ou à des légendes (assez âgées) du burlesque, le tout à l’intérieur de l’État que l’on surnomme le "Silver State", la photographe a lié sa fascination pour le désert à ses rencontres avec des drag-queens.

Loin des paillettes de leurs scènes et des embruns d’alcool des bars et clubs où elles se produisent, Jane Hilton a photographié ces Drag-Queen Cowboys sous le soleil cuisant du désert. À l’argentique, la photographe a choisi d’immortaliser ses modèles en noir et blanc, comme un clin d’œil aux célèbres westerns tournés depuis des décennies dans la région.

© Jane Hilton

L’artiste confie d’ailleurs s’être inspirée du film Les Désaxés (dans lequel on retrouve Marilyn Monroe et Clark Gable) et de la "représentation de ce qu’est un western pour Hollywood". Un ouest mystifié donc, réécrit en collaboration avec ses modèles, afin d’inscrire dans l’histoire états-unienne de nouveaux visages et de nouveaux récits.

Posant dans leurs plus beaux atours au cœur d’un désert aride, leurs longues ombres se détachant dans leur dos, un silence sec les entourant, ces cow-boys drag-queens sont auréolées de puissance et de gravité.

© Jane Hilton

© Jane Hilton

© Jane Hilton

© Jane Hilton

© Jane Hilton

© Jane Hilton

© Jane Hilton

Vous pouvez retrouver le travail de Jane Hilton sur son site et sur son compte Instagram.

À voir aussi sur arts :