AccueilPhoto

Des jeunes pères et leur enfant immortalisés dans une série tendre et bienveillante

Publié le

par Pauline Allione

© Owen Harvey

Dans Young Fathers, le photographe Owen Harvey met en lumière diverses expériences de la paternité.

Quand on parle de parentalité, on évoque plus souvent l’expérience des mères. De leur côté, les pères restent encore globalement écartés de ces questions. Preuve en est : le congé paternité, récemment passé de 14 à 28 jours, est toujours bien plus court que le congé maternité.

Pour donner plus de visibilité aux expériences paternelles, le photographe Owen Harvey a donc décidé d’immortaliser des pères en présence de leur enfant. "Ayant grandi dans une famille monoparentale, j’ai toujours été conscient de l’importance des relations entre le père et l’enfant. D’autant qu’à l’époque, je remarquais qu’un grand nombre de mères avec leurs enfants étaient montrées sur divers réseaux sociaux, mais il n’y avait pas autant d’images montrant les hommes comme des pères aimants", détaille l’artiste.

Nick et Mia Rose, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Mettre en lumière les liens père-enfant

Le photographe, établi à Londres et déjà familier des sujets liés à la masculinité, a choisi de se concentrer sur de jeunes pères, pour qui la parentalité représente aussi la fin de l’enfance. C’est après avoir passé un appel à témoins qu’il a rencontré les sujets photographiés dans sa série Young Fathers.

Chacun a été immortalisé au travers de portraits lumineux, qui dévoilent l’amour qui les unit à leur enfant. "Les médias britanniques semblent rarement présenter les jeunes hommes sous un jour positif. Cette série d’images m’a semblé une opportunité parfaite dans laquelle je pourrai montrer ces hommes avec fierté. Je voulais montrer le côté attentionné, sensible et plus doux de ces hommes."

Des et Luna, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Les images s’accompagnent également de témoignages qui documentent l’expérience de la parentalité des hommes photographiés.

"J’ai toujours souffert d’anxiété, et c’est quelque chose qui a évolué en étant papa. Bien qu’on n’en parle pas beaucoup, j’ai certainement fait une dépression postnatale – c’est une expérience plutôt normale chez les hommes. Ce qui est incroyable, c’est que c’est la toute petite nouvelle personne qui vient de naître qui vous aide à traverser toutes ces choses.

Passer du temps avec mon fils et le voir se développer et surmonter de nouveaux défis m’a vraiment aidé à ouvrir les yeux sur la façon dont j’appréhendais le monde. J’apprends plus de lui que lui de moi", raconte Luke, le père de Ruben.

Lou et Paisley, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Il y a encore Des, le papa de Luna, qui raconte ce que la paternité lui a apporté de meilleur.

"La partie la plus gratifiante de la parentalité est de voir mon enfant capable de faire les choses de façon autonome. Je n’élève pas Luna pour qu’elle ait besoin de moi. Je l’élève pour qu’elle puisse un jour affronter ce monde sans moi. Alors la voir devenir résiliente est magnifique. Le sentiment le plus étonnant a été de l’entendre pour la première fois dire 'papa'."

Autant d’images et de mots qui dressent un tableau pluriel et bienveillant de la paternité, et qui s’avère bienvenu dans le paysage médiatique.

Luke et Ruben, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Warren et Kayla, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Ed et Adelina, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Max et Lena, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Nick et Mia Rose, Young Fathers. (© Owen Harvey)

Luke et Ruben, Young Fathers. (© Owen Harvey)

À voir aussi sur arts :