AccueilPhoto

Des photos d'antan brillamment restaurées grâce à l’intelligence artificielle

Publié le

par Lise Lanot

© Mathieu Stern

Mathieu Stern a donné une deuxième vie à des portraits centenaires, grâce à Photoshop et l’intelligence artificielle.

Ça n’a pas l’air d’être la joie, sur les premières photos prises entre le XIXe et le XXe siècle. Pas que les gens étaient particulièrement tristes, mais les longs temps de pose nécessaires à l’obtention d’une image, les moues austères héritées de l’art du portrait pictural et l’hygiène buccale quelque peu mise de côté ne convainquaient alors pas grand monde d’afficher un large sourire face à l’objectif.

Le photographe Mathieu Stern s’est rendu compte d’une exception : les modèles du siècle dernier exposaient davantage leurs dents lorsqu’ils posaient à côté d’animaux. Attendri par les portraits retrouvés d’une femme en 1910 (tenant un chien sur la première, seule sur la seconde), il a décidé de les restaurer et de donner une deuxième vie à cette inconnue d’un autre temps.

Ces portraits centenaires ont été pris en 1910 en Grande-Bretagne sur des plaques de verre. Mathieu Stern a commencé par retoucher les photos scannées afin d’en supprimer les imperfections, de rendre les contours et les contrastes plus nets. Pour ce faire, il a utilisé les outils "Remplissage intelligent" et "Correcteur" de Photoshop, rapporte-t-il à PetaPixel.

Ensuite, il a utilisé une intelligence artificielle afin d'"améliorer les traits de son visage". Pas vraiment satisfait de la colorisation assistée par l’intelligence artificielle, il s’est chargé de tout coloriser à la main en s’aidant de photos en couleurs d’un boxer (chien de la même race que celui présent sur la photo) et d’une photo de Keira Knightley ressemblant à la modèle.

Capture d’écran vidéo. (© Mathieu Stern)

"Grâce aux nouvelles technologies, nous pouvons avoir une nouvelle vision du passé", s’émeut le photographe dans sa vidéo explicative. Une nouvelle vision, certes, mais pas forcément une vision authentique du passé puisque la femme photographiée est maquillée selon l’exemple d’une célébrité du XXIe siècle, a les ongles vernis et des reflets dans les cheveux. On observe donc une modernisation très réussie de ces portraits anciens, mais aussi une vision fantasmée du passé, à la lumière de 2021.

Capture d’écran vidéo. (© Mathieu Stern)

Capture d’écran vidéo. (© Mathieu Stern)

Capture d’écran vidéo. (© Mathieu Stern)

Vous pouvez retrouver Mathieu Stern sur Instagram et YouTube.

À voir aussi sur arts :