AccueilPhoto

Durant la guerre froide, la CIA attachait des appareils photo à des pigeons pour espionner

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

© International Spy Museum

À partir de maintenant, vous respecterez les pigeons.

Dans une courte vidéo de Wired, une ancienne agente de la CIA revient sur un chapitre quelque peu incongru dans l’histoire de l'espionnage en temps de guerre froide. Jonna Mendez explique qu’à cette époque les services de renseignement américains plaçaient des appareils photo minuscules (d’environ 28 grammes) sur le ventre des pigeons voyageurs pour que ces derniers espionnent l’ennemi russe.

"C’était des appareils photo motorisés, avec des batteries opérationnelles, qui prenaient des photos à des intervalles prédéfinis. Le pigeon devait paraître totalement innocent, […] il revenait à la maison et nous développions les photos. […] La précision de leurs photos était plutôt bonne, meilleure que ce que la photographie satellite nous permettait à l’époque."

L’ancienne agente retrace l’histoire de la photographie d’espionnage, des appareils photo Minox aux variétés de gadgets, comme des stylos, des boutons de veste ou des fausses poches, qui permettaient de capturer un cliché.

© International Spy Museum

© International Spy Museum

© International Spy Museum

Comme le rapporte Fstoppers, un document sur les "pigeons photographes" édité par le musée suisse de l’appareil photographique de Vevey est disponible ici, si vous voulez en savoir plus.

À voir aussi sur arts :