AccueilPhoto

En images : comment Photoshop révèle les critères de beauté dans le monde

Publié le

par François Oulac

En images : comment Photoshop révèle les critères de beauté dans le monde

Une journaliste américaine fait retoucher sa photo dans 25 pays différents. Son objectif : observer la conception de la beauté de chacun.

La journaliste freelance Esther Honig, basée à Kansas City (Missouri), mène une expérience originale sur la beauté humaine : Before & After. Sur son site personnel, elle explique sa démarche :

Aux États-Unis, Photoshop est devenu un symbole des critères de beauté inatteignables de notre société. Mon projet, Before & After, examine la façon dont ces standards varient à travers les cultures à une échelle mondiale.

Via la plateforme Fiverr, la jeune femme a envoyé son portrait, sans maquillage ni artifice, à près de 40 retoucheurs photo originaires de 25 pays différents (Sri Lanka, Ukraine, Philippines, USA, etc.), certains professionnels, certains amateurs.

Elle a demandé à ses interlocuteurs, moyennant finance, de retoucher sa photo grâce à Photoshop. La seule consigne donnée à tous, explique Esther Honig, était la suivante : "me faire belle".

L'expérience n'est pas terminée, mais les premiers résultats sont fascinants. Esther Honig en tire déjà une leçon :

Photoshop nous permet d'atteindre nos critères de beauté impossibles, mais lorsqu'on les compare à une échelle globale, atteindre cet idéal paraît plus qu'illusoire.

À voir aussi sur arts :