© François Prost

En images : des gens masqués sur des parkings de supermarchés par temps de Covid-19

François Prost a immortalisé le bal des clients masqués au temps du confinement.

Il y a quelques mois, la série de François Prost présentant des personnes masquées faisant leurs courses aurait eu de quoi nous interloquer. De quelle étrange dystopie ce projet photo aurait-il pris le visage ? Aujourd’hui pourtant, rien de plus normal que d’effectuer ses tâches quotidiennes masqué·e·s, à plusieurs mètres de ses voisin·e·s. 

À la mi-mars, confiné en Bretagne et, comme tout le monde, un peu ébahi par la situation, François Prost a décidé de documenter ce qu’il voit comme un paradoxe : la normalité de faire ses courses face à la rare bizarrerie de porter un masque ce faisant.

Publicité

Dès qu’il allait dans un supermarché, le photographe demandait aux client·e·s de leur tirer le portrait. La plupart des gens acceptaient facilement de poser, sacs de courses en main. Selon lui, c’est parce qu’ils "reconnaissent la rareté de la situation et donc la volonté pour un photographe de la documenter".

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

Au fil des semaines et grâce à son observation photographique, François Prost a noté des changements dans les comportements des gens : 

Publicité

"La première semaine était placée sous le signe de l’anxiété. Les gens se regardaient avec suspicion et peur et, à ce moment, ils achetaient beaucoup de papier toilette et de pâtes. 

Au bout d’une semaine, la panique s’était un peu effacée et les choses retournaient à peu près 'à la normale'. Les clients venaient moins souvent, et faisaient des courses pour deux semaines plutôt que de venir tous les 2/3 jours ou chaque semaine. Ils avaient l’air mois stressés."

Vêtu·e·s de masques chirurgicaux ou faits maison, de bandanas, de visières en plastique et de gants, les modèles de François Prost, pris en pied et en légère contre-plongée, symbolisent toute la peur, l’incertitude et la singularité de la situation. En espérant que cette série ne soit bientôt qu’un lointain souvenir.

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

Publicité

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

Publicité

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

"Covid Portraits", 2020. (© François Prost)

Vous pouvez retrouver le travail de François Prost sur son site et sur son compte Instagram.

Par Lise Lanot, publié le 05/05/2020