AccueilPhoto

Entremêlés et surréalistes, les corps nus de Red Rubber Road invitent à la réflexion

Publié le

par Lise Lanot

© Red Rubber Road

Visages cachés et corps dénudés, les photographes AnaHell et Nathalie Dreier créent des compositions où elles ne forment qu’un.

AnaHell et Nathalie Dreier se sont rencontrées au sud de l’Espagne, alors qu’elles n’étaient que "des pré-ados fans d’art et de musique" qui passaient leurs journées à "traîner, habillées en gothiques, dans des rues gorgées de soleil, avec l’envie d’explorer et de créer". Quelques années plus tard, en 2015, l’envie est restée et les deux amies forment le duo photographique Red Rubber Road.

Dès leurs premières virées adolescentes, AnaHell et Nathalie Dreier s’amusent à se prendre en photo avec un appareil argentique : "On plantait là les graines qui ont fini par nous mener à notre travail sur l’autoportrait", analysent-elles a posteriori. Cela fait six ans maintenant que les deux artistes se consacrent à la réalisation d’images où elles sont toutes deux présentes, "agissant comme une entité unique". "On laisse nos identités personnelles de côté afin de créer quelque chose de nouveau, en tant qu’unité."

© Red Rubber Road

Les autoportraits mettent les corps à l’honneur. Dénudés, ils s’entremêlent et se superposent. Ils forment des créatures mystérieuses et surréalistes, parfois à l’aide d’accessoires (miroirs, tissus, algues etc.), le plus souvent dans des décors très minimalistes – qui les inspirent et avec lesquels elles interagissent.

Si la nudité est de mise, c’est parce qu’elle est considérée par le duo "comme un uniforme". "Cela nous aide à mieux nous fondre l’une à l’autre et à rendre les contours de nos existences individuelles moins définis. On peut emporter cet uniforme partout avec nous."

© Red Rubber Road

Ces corps nus sont surmontés de visages ostensiblement dissimulés. Une équation qui leur permet d’ouvrir des interrogations sur l’identité : "Ne pas montrer nos visages mais montrer nos corps permet de poser la question de ce que signifie l’identité, de ce qui nous définit et de ce qui nous rend vulnérable."

Cet examen de la question identitaire compose un palimpseste artistique, éthique et politique. Lorsque je demande au duo ce qu’implique, pour elles et aujourd’hui, de représenter des corps de femmes à travers un regard féminin, elles marquent un point : "Si on était des hommes, nous poserais-tu la même question ?"

© Red Rubber Road

© Red Rubber Road

© Red Rubber Road

© Red Rubber Road

© Red Rubber Road

© Red Rubber Road

Vous pouvez retrouver Red Rubber Road sur Instagram.

À voir aussi sur arts :