© @MakeMyDays365/ICP

Envoyez vos images du confinement à un musée pour l'aider à constituer une archive photo

À New York, l'International Center of Photography invite le monde confiné à partager, en images, son confinement.

En 1974, Cornell Capa, petit frère du célèbre Robert, fondait l’International Center of Photography, un musée dédié à la photo. Son objectif était de continuer à faire vivre le concept de "concerned photographers" cher à son frère autant qu’à lui-même. Selon eux, les artistes se devaient, grâce à leurs images, d’éduquer et de changer le monde, et ne pas se contenter de "seulement le documenter".

En hommage aux frères Capa, le centre new-yorkais propose en ce moment aux professionnel·le·s et aux amateur·rice·s de l’image de devenir des "concerned photographers" le temps du confinement. Sur Instagram, grâce au hashtag #ICPConcerned, ou par courriel, chacun·e est invité·e à partager ses images du confinement – comme une énième façon de convaincre son prochain de respecter la quarantaine. L’institution souhaite constituer une archive documentaire et artistique de cette période inédite. Les images isolées, légendées, les séries photo et les fichiers audio et vidéo sont acceptés, précise le New York Times.

Publicité

Jusqu’à présent, l’équipe du musée a reçu plus de 3 000 soumissions. Chaque jour, entre trois et six images sont sélectionnées pour être postées sur le compte Instagram du musée. La constitution de cette archive dématérialisée se fait jour après jour, devant l’œil des abonné·e·s.

La création de cette archive collective, qui ne connaît pas de conditions de participation, fait ressortir des thèmes et des angles similaires : des enfants ou des vieilles personnes derrière une fenêtre, des rues vides et des jeux d’ombre et de lumière grouillent sur la page Instagram du musée. Malgré leurs similarités, les photographies partagées sont empreintes de singularité, singularités de ton, de paysage, de technique. Les histoires individuelles qu’elles racontent fournissent un écho de l’effort collectif actuel, celui de rester chez soi.

Publicité

Quand l’ONU s’y met

Les institutions internationales se mettent toutes au contenu participatif. Les Nations unies ont, de leur côté, lancé un appel aux artistes du monde entier, pour leur demander de sortir crayons, pinceaux et tablettes graphiques afin de réaliser des infographies sur la façon d’endiguer l’épidémie due au Covid-19. L’idée est de rassembler une multitude d’œuvres différentes permettant de toucher "différentes cultures, langues, communautés et plateformes".

Les participant·e·s ont jusqu’au 9 avril pour partager leurs travaux (en respectant certaines consignes). Les Nations unies sélectionneront dix œuvres afin de constituer une campagne de prévention mondiale. Si vous avez du temps et de la créativité à revendre, n’hésitez pas !

Publicité

Publicité

Vous pouvez partager vos images à l’International Center of Photography sur Instagram grâce au hashtag #ICPConcerned ou par mail, à l’adresse suivante : socialmedia@icp.org

Restez chez vous et bingez nos vidéos ici !

Par Lise Lanot, publié le 06/04/2020