AccueilPhoto

Et le gagnant de la plus belle photo d'oiseaux prise en 2020 est...

Publié le

par Lisa Drian

© Roelof Molenaar

Le photographe récompensé est l'auteur d'un cliché sublime de deux oiseaux de mer immortalisés en Norvège.

Cette année encore, l’organisme de bienfaisance et de conservation "Birds on the Brink" a lancé le concours de la meilleure photographie d’oiseaux de l’année. Des milliers de photographes animalier·ère·s ont participé à l’aventure. Le lauréat de cette année est un photographe koweïtien, Majed Alza’abi. Il a remporté le premier prix et a reçu 5 000 livres Sterling pour son portrait artistique de shags européens, des oiseaux de mer, sur l’île norvégienne de Vardø.

Le lauréat raconte avoir pris cette photo en 2019, "lors d’une visite sur l’île norvégienne de Vardø, célèbre pour ses oiseaux marins" :

"Un endroit regorgeant d’oiseaux offrant des possibilités infinies de photographie. […] Mon but était de rester avec un sujet particulier pendant une journée entière. […] En outre, il existe de nombreuses possibilités de composition créative, en jouant avec le premier plan et l’arrière-plan ; ici, j’aime le flou encadrant le sujet. […] En expérimentant, j’ai cherché à créer des clichés artistiques et impressionnistes de ces oiseaux, et j’espère avoir atteint mon objectif avec cette image", explique-t-il. 

© Majed Alza’abi/Birds on the Brink 2020

Afin de rafler la première place, le jury souligne qu’il fallait avoir "l’œil imaginatif et un esprit qui recherche l’insolite et l’artistique dans le quotidien". Le concours comporte huit catégories, allant d'"oiseau en plein vol" à "portrait" ou "comportement des oiseaux". 

Toutes les images gagnantes seront publiées dans le livre Bird Photographer of the Year, qui comprendra plus de 200 photographies du concours 2020. Chaque image est accompagnée d’un commentaire écrit de la main de son photographe.

Finaliste, catégorie "Meilleur portrait" : "Cormorant Underwater View", La Paz, Baja California, Mexique. <em>"Pour réaliser ce portrait, plutôt que de chasser l’oiseau, j’ai essayé de me fondre dans le paysage, autant qu’un plongeur le peut, et j’ai attendu que le cormoran passe à côté, encadré par le poisson qu’il essayait d’attraper."</em> (© Greg Lecoeur/Birds on the Brink 2020) 

Gagnante, catégorie "Oiseau en plein vol" : "Hoopoe Flight at Low Speed", Israël. <em>"J’avais cette image dans ma tête bien avant sa création. Une fois que j’ai trouvé l’emplacement exact de l’image, j’ai effectué plusieurs tentatives jusqu’à ce que je trouve l’équilibre entre le flou et l’image fixe. […] Sur cette photo, j’ai figé l’action à l’aide de quatre flashs qui se sont déclenchés à la fin de la pose. Lors de mes nombreuses tentatives, j’ai senti que le flou n’était pas suffisamment audacieux, alors pour le souligner, j’ai placé un arrière-plan noir derrière le sujet." </em>(© Gadi Shmila/Birds on the Brink 2020)

Finaliste, catégorie "Souci du détail" : "Rainbow of the Forest", Tikal, El Péten, Guatemala. <em>"Je n’ai jamais eu l’intention de prendre une photo comme celle-ci. Le simple fait de voir cet oiseau extraordinaire était tout ce à quoi je m’attendais. Heureusement, la combinaison de milliers de visiteurs des vestiges mayas et l’interdiction de toute chasse à l’intérieur du Parc national de Tikal font que la faune est assez détendue. J’ai été plus que surpris de trouver un dindon ocellé mâle adulte à la lisière de la forêt, non loin du sentier. Quel régal. Ailleurs en Amérique centrale, l’espèce est souvent soit persécutée, soit rare, méfiante envers les gens, ou les deux."</em> (© Mathias Putze/Birds on the Brink 2020)

Gagnante, catégorie "Comportement des oiseaux" : "Nutcrackers Fighting in the Snow", Sofia, Bulgarie. <em>"Les casse-noisettes du nord sont des oiseaux intelligents et plutôt sociables, et j’ai pris cette photo sur une piste de ski à Sofia, en Bulgarie. En raison du grand nombre d’oiseaux dans la région, des combats éclatent régulièrement."</em> (© Roelof Molenaar/Birds on the Brink 2020)

Gagnante, catégorie "Jeune photographe 0-8 ans" : "Asian Green Bee-Eater Pair", Chennai, Inde. <em>"Mon père est un photographe d’oiseaux et il m’a inspirée. J’adore l’accompagner lors de ses sorties photo du week-end. Cette paire de guêpiers verts asiatiques visite régulièrement notre cour. J’adore la couleur de ces oiseaux et la façon dont ils attrapent les abeilles dans les airs. J’ai pris cette photo de la voiture avec l’appareil photo de mon père."</em> (© Deeksha Diya Sambath/Birds on the Brink 2020)

Finaliste de la catégorie "Photographie créative" : "Phalarope Reflections", Utqiagvik, Alaska, États-Unis d’Amérique. <em>"Quelques phalaropes à cou rouge ont été rassemblés sur un petit étang et une colline a créé un arrière-plan sombre, rendant l’endroit idéal pour la photographie en contre-jour. Le faible soleil de minuit de l’Alaska a permis de photographier à travers la 'nuit'."</em> (© Terje Kolaas/Birds on the Brink 2020)

À voir aussi sur arts :