AccueilPhoto

En hommage aux reporters de guerre, Leica dévoile un appareil photo revêtu de Kevlar

Publié le

par Axel Savoye

© Leica

"Il était peut-être temps aussi d’honorer ces photographes, ces reporters, ces gens qui risquent vraiment leur vie au quotidien."

Lors de la cérémonie du quarantième anniversaire du prix Oskar Barnack à Wetzlar en Allemagne, Stefan Daniel, le responsable du développement chez Leica, a présenté une édition limitée du Leica M10-P baptisée "Reporter", rapporte PetaPixel. Cet appareil photo présente un coloris noir et vert kaki qui rappelle inévitablement le treillis militaire et est recouvert d’une bande de Kevlar, habituellement utilisé dans la fabrication des gilets pare-balles. Ce modèle a été conçu en hommage aux photoreporters, parfois mobilisé·e·s dans les zones de conflit comme ce fut le cas de Gabriele Micalizzi.

Photoreporter italien parti en Syrie afin de documenter l’avancée des troupes kurdes face à l’organisation État islamique, Gabriele Micalizzi a été blessé par un éclat de grenade durant son reportage. Il portait à ce moment-là un casque, une veste en Kevlar ainsi que deux appareils photo Leica, l’un devant le visage et l’autre à la poitrine, ce qui lui a sûrement sauvé la vie. "Nous nous sommes dit qu’il était peut-être temps aussi d’honorer ces photographes, ces reporters, ces gens qui risquent vraiment leur vie au quotidien", a déclaré Stefan Daniel. Ainsi est née l’idée d’un appareil photo "Kevlar".

© Leica

En plus de permettre une prise en main confortable et antidérapante, le Kevlar protège l’appareil photo des conditions les plus extrêmes et prendra, à force d’être exposé au soleil, une teinte vert kaki comme la semelle et le capot. Si vous souhaitez vous en procurer un, il vaudrait mieux vous dépêcher puisque seulement 450 modèles ont été produits. Le Leica M10-P "Reporter" est vendu pour la modique somme (selon les critères de Leica) de 7 980 euros.

À voir aussi sur arts :