AccueilPhoto

Kanye West a déboursé 85 000 $ pour la photo de la salle de bains de Whitney Houston remplie de drogues

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

Une folie à 85 000 dollars. Enfin, pour Kanye West, on ne sait pas si c’est vraiment une folie, mais quand même.

La pochette de l’album de Pusha T, <em>Daytona,</em> produit par le label de Kanye West, GOOD Music. La photo montre la salle de bains de Whitney Houston qui ressemble à un vrai laboratoire de drogues.

Si pour son propre album, Kanye West n’a déboursé aucun penny, en prenant lui-même et à l’arrache la photo de sa pochette avec son smartphone, il s’est montré particulièrement généreux envers Pusha T pour son dernier opus Daytona, qu’il a produit avec son label GOOD Music. En effet, Kanye West voulait absolument la photo de la salle de bains de Whitney Houston, en couverture de l’album, et pour cela, il a dû payer le prix fort : 85 000 dollars pour acheter la licence.

Comme à son habitude, Kanye West a décidé à la dernière minute de ce changement de pochette, en délaissant de manière imprévisible l’artwork prévu initialement pour l’album. Pusha T précise dans une interview :

"Il a changé ma pochette d’album la nuit dernière à 1 heure du matin. Il ne la sentait pas. […] L’artwork original, c’était des photos que nous avions tous choisies. Il avait choisi un photographe, j’ai vu ses photos et je me suis dit : 'Yo, celles-ci sont cool'. Je les ai choisies, elles ont été un peu retouchées de manière à obtenir le dégradé qu’il [Kanye West] voulait."

Pusha T insiste sur le fait que West a payé cette photo de sa poche, en poursuivant :

"À 1 heure du matin, mon téléphone sonne. Identifiant inconnu. Kanye me dit : 'Hey, ouais, je pense qu’on devrait changer l’artwork. J’aime cette image. Et cette image coûte 85 000 dollars.' J’ai répondu : 'Hey, je ne veux pas payer pour ça, et je ne vais pas te demander de payer.' On avait déjà choisi le visuel, c’est là, tout est prêt. [Kanye répond :] 'Non, c’est ce que les personnes ont besoin de voir pour cette musique. Je vais payer.' Je lui ai dit : 'T’es mon gars sûr ! Je l’adore, je l’aime vraiment [l’image].' Mais je ne voulais vraiment pas payer pour ça."

© <em>The National Enquirer</em>

Prise en 2006 dans la maison de Houston à Atlanta, après une supposée consommation excessive, la photo montre un petit laboratoire de drogues et de médicaments étalés tout autour de son lavabo. Ce cliché a été acheté par le magazine The National Enquirer cette même année pour une couverture sur les excès d’opiacés de la diva.

Pour l’album de Pusha T, l’image a été légèrement altérée par rapport à la version originale ; une canette de bière a par exemple été supprimée. L’ex-mari de la chanteuse, Bobby Brown, juge cet usage de la photo de "très mauvais goût" étant donné qu’elle a été retrouvée morte en 2012, dans la baignoire d’une chambre d’hôtel, à cause d’une overdose : "C’est vraiment dégueulasse qu’il ait fait ça. […] Quelque chose devrait lui arriver. Il est déjà fou. Je l’ai su la première fois que je l’ai rencontré. Maintenant, il pousse le bouchon un peu trop loin. Il a besoin que quelqu’un le réveille ou autre. Et je serai la personne pour le faire." Mais il faut croire que personne ne pourra arrêter Yeezus dans ses folies.

À voir aussi sur arts :