AccueilPhoto

Kanye West estime que les paparazzi devraient partager leur salaire avec lui

Publié le

par Lise Lanot

"Faisons de l’argent tous ensemble", s’est exclamé le rappeur auprès d’un groupe de paparazzi.

Kanye West estime que les paparazzi devraient partager leur salaire avec lui

© Gotham/GC Images

Kanye West n’en finit pas de faire parler de lui, qu’il s’agisse de vouloir "botter le cul de Pete Davidson" dans son dernier son en featuring avec The Game ou en achetant une maison en face de celle de son ex-épouse Kim Kardashian.

Le 23 janvier dernier, c’est l’interaction du chanteur avec des paparazzi qui a fait parler de lui sur les réseaux sociaux. Le compte Twitter dédié "au hip-hop et à la culture du leak" Kurrco a partagé une vidéo de Kanye West expliquant à des paparazzi qu’il estimait devoir être récipiendaire d’une partie de leurs revenus perçus grâce à son image.

Chargement du twitt...

Dénichée par Paper, la vidéo montre l’artiste exprimer son point de vue devant un aéroport de Miami. Il explique vouloir renverser la relation "à sens unique" entre les photographes et les célébrités : "Pour le moment, vous nous photographiez sans nous payer. Je vais changer ça. […] Vous pouvez nous suivre, vous pouvez attendre devant des hôtels quand vous voulez et vous ne nous reversez aucun pourcentage de ce que vous faites sur notre dos, sur le dos de nos enfants. […] Je veux être sûre qu’on ait nos droits. On est des vraies personnes, nous aussi."

Calmement, le rappeur affirme ne pas "dire ça de façon négative" mais vouloir "faire de l’argent ensemble". "Il y a plus de gens ensemble, il y a plus d’argent dans le monde donc faisons de l’argent tous ensemble." Lorsque l’un des paparazzi lui répond qu’il y a "deux côtés à chaque histoire" et que son métier consiste à "rapporter l’actualité", Kanye West lui reproche de le couper et de vouloir le "gaslighter".

Il termine sa diatribe sur une note très trumpiste : "Je respecte votre travail. Mon père était photographe pour un journal, j’aime les photographes […] Mais en tant qu’Américains, on doit se respecter les uns les autres. On doit ramener la fierté dans ce pays."

La question du droit à l’image

La saillie de Kanye West donne matière à réfléchir concernant l’image des personnalités publiques et rappelle l’essai d’Emily Ratajkowski relatant le viol dont elle aurait été victime et la possession de son image.

Tandis que la mannequin soulignait la façon dont les corps de modèles femmes deviennent la propriété d’hommes (et font leur fortune et leur renommée), Kanye West ne souligne ici que des éléments pécuniaires. Pas de problème pour céder son image tant qu’il reçoit en contrepartie une rétribution financière, proposant une sorte de collaboration entre paparazzi et célébrités.

À voir aussi sur arts :