AccueilPhoto

La triste photo d'un singe portant un masque humain récompensée par un concours

Publié le

par Lise Lanot

© Alain Schrœder

L'exploitation animale et la beauté de la nature sont racontées dans un concours photo doux-amer.

Six mois après la clôture de son concours international, la German Society for Nature Photography a annoncé les lauréat·e·s de son édition réservée aux photographes européen·ne·s. La première place a été attribuée au Néerlandais Jasper Doest, qui garantit utiliser son art pour "donner une voix aux vies non humaines tout en créant un pont entre le monde naturel et nous-mêmes".

Son image gagnante dénonce le travail forcé imposé aux animaux, ici aux macaques japonais – une race passée de "symbole religieux vénéré" à "bouc émissaire laïc, un paria oublié cible de moqueries", selon lui. Ici, le macaque Fuku-chan a été photographié en train de retirer un masque de femme en papier mâché avec lequel il se produit aux côtés d'un autre singe, Yume-chan. Prises sur le vif, l'expression et la posture du singe confèrent à la photo une dimension tragique.

"Un masque de singe", grand prix. (© Jasper Doest/German Society for Nature Photography 2020)

Jasper Doest a indiqué au jury que cette scène lui rappelait un haïku japonais du XVIIe siècle signé Matsuo Bashō : "Année après année/Le singe porte/Un masque de singe." "Le singe fait sans cesse le même tour et les gens font sans cesse les mêmes erreurs dans une vie qui ne change pas. Quand apprendrons-nous enfin ?", se questionne le photographe. Comme de plus en plus fréquemment, les concours photo dédiés à la nature montrent surtout les maux subis par la faune et la flore à cause de l'activité humaine.

Le grand gagnant mis à part, le jury a sélectionné plusieurs photographies lauréates pour chaque thème : une image gagnante, une deuxième place et une petite dizaine d'images saluée par les professionnel·le·s. Pour raconter le monde, les photographes avaient le loisir de concourir dans l’une des huit thématiques suivantes : "Oiseaux", "Mammifères", "Autres animaux", "Plantes et champignons", "Paysages", "Monde sous-marin", "Les hommes et la nature", "Le studio de la nature", ainsi qu'une catégorie réservée aux jeunes photographes.

"Empathie", gagnant de la catégorie "Les hommes et la nature". (© Marcus Westberg/German Society for Nature Photography 2020)

"Constellation de raies-aigles", photo saluée au sein de la catégorie "Vie sous-marine". (© Henley Spiers/German Society for Nature Photography 2020)

"Sauvons les orangs-outans", photo saluée au sein de la catégorie "Les hommes et la nature". (© Alain Schroeder/German Society for Nature Photography 2020)

"Défense de pingouins", gagnant de la catégorie "Oiseaux". (© Ben Cranke/German Society for Nature Photography 2020)

"Une route pavée de crabes", photo saluée au sein de la catégorie "Les hommes et la nature". (© Tom Schandy/German Society for Nature Photography 2020)

"Traînée lumineuse de lucioles dans la forêt tropicale", photo saluée au sein de la catégorie "Autres animaux". (© Konrad Wothe/German Society for Nature Photography 2020)

"Si gros et pourtant si petit", gagnant de la catégorie "Mammifères". (© Christop Kaula/German Society for Nature Photography 2020)

 "Une petite gorgée", photo saluée au sein de la catégorie "Mammifères". (© Javier Aznar/German Society for Nature Photography 2020)

"Chasseur nocturne", photo saluée au sein de la catégorie "Oiseaux". (© Jonas Classon/German Society for Nature Photography 2020)

À voir aussi sur arts :