AccueilPhoto

Le concours des plus belles photos prises au drone a révélé ses gagnants 2021

Publié le

par Anna Finot

© Alexandr Vlassyuk

Un tour d’horizon vu du ciel, vertigineux de beauté.

Le concours des plus belles vues du ciel capturées par drone a célébré son palmarès 2021. D’un gratte-ciel surplombant la capitale de l’Arabie saoudite à un arc-en-ciel qui s’échoue dans le creux d’une vague, en passant par le calme religieux berçant le sommeil d’un ours sur son rocher, le palmarès de l’année nous offre un voyage en altitude aux quatre coins du monde.

Les Drone Photo Awards 2021 n’ont dû retenir qu’un seul cliché parmi les dizaines de milliers d’images envoyées par des photographes d’une centaine de pays. La photo de milliers d’oies venant se percher dans le cercle arctique a été désignée gagnante, offrant à son auteur, le photographe Terje Kolaas, un équipement photographique d’une valeur de 500 000 euros, en plus d’autres dotations. Après avoir patiemment attendu le long de leur trajectoire de vol, Terje Kolaas a pu saisir cette scène épatante avec son drone.

"Pink-Footed Geese Meeting the Winter", grand prix. (© Terje Kolaas/Drone Photo Awards 2021)

Outre le grand prix, neuf autres gagnant·e·s ont également été sélectionné·e·s dans différentes catégories, comme celle du mariage, du sport, de la vie sauvage, la vie urbaine, la nature, l’abstrait, etc. Un panorama de photos épatantes rapporté dans le magazine My Modern Met.

"Verso l’Infinito Insieme a Te". (© Matteo Originale/Drone Photo Awards 2021)

"Marina di Pisa, une soirée de fin d’été au coucher du soleil… J’ai repéré ces nuages à l’horizon et j’ai décidé de placer le couple vers leur infini plein d’amour."

"Boundless Sea of Love". (© Wujiang Zhu/Drone Photo Awards 2021)

"Un endroit unique pour les photos traditionnelles du mariage d’un jeune couple, au milieu d’un jardin magnifiquement entretenu à la saison des fleurs."

"Gold at the End of the Rainbow", gagnant de la catégorie "Sport". (© Phil De Glanville/Drone Photo Awards 2021)

"J’ai trouvé de l’or au bout de cet arc-en-ciel, alors que le surfeur Ollie Henry échappait à une vague monstrueuse au large des côtes du sud-ouest de l’Australie occidentale."

"Metaphorical Statement About City and Winter". (© Sergei Poletaev/Drone Photo Awards 2021)

"Un monastère de 500 ans dans la région de Moscou, et une grande centrale électrique en arrière-plan. La vapeur des tours de refroidissement est particulièrement dense en raison des fortes gelées."

"Fishing in Mangrove Forest". (© Trung Pham Huy/Drone Photo Awards 2021)

"Un pêcheur commence sa journée de pêche dans la mangrove de la lagune de Tam Giang, dans la province de Hué. Les mangroves perdent toutes leurs feuilles et deviennent blanches pendant la saison hivernale."

"Abstract Nature". (© Manuel Enrique González Carmona/Drone Photo Awards 2021)

"Les minéraux, l’eau et les courants sont les ingrédients avec lesquels la nature crée ces paysages abstraits et éphémères. Cette toile est en fait un bassin de déchets toxiques provenant d’une mine de cuivre, située dans la province de Huelva.

Ces formations éphémères disparaîtront avec les prochaines pluies torrentielles et les nouveaux apports de déchets. Après une première intervention humaine, je ne cesse de m’étonner de la façon dont la nature moule et peint avec les différents minéraux et couleurs pour créer ces abstractions dignes des meilleurs peintres abstraits."

"Back to Adventure". (© Qasim Al Farsi/Drone Photo Awards 2021)

"Tortue verte retournant à l’eau après avoir pondu ses œufs dans son paisible nid sur la côte d’Oman entre Ras al-Jinz et la réserve de tortues de Rashad."

"Fairy Circles". (© George Steinmetz/Drone Photo Awards 2021)

"Troupeau de zèbres dans la réserve naturelle du NamibRand en Namibie. Les herbes fines ici ont un motif moucheté rare, connu sous le nom de 'cercles de fées', un phénomène qui est mal compris."

"The Kingdom Centre". (© George Steinmetz/Drone Photo Awards 2021)

"D’une hauteur de 302 mètres, le Kingdom Centre était le plus haut gratte-ciel d’Arabie saoudite lorsqu’il a été achevé en 2002 – il est désormais considéré comme le deuxième du pays – et cinquième sur la liste mondiale."

"Collecting Water from Driedout Riverbeds". (© Sujon Adhikary/Drone Photo Awards 2021)

"Environ 263 millions de personnes dans le monde ont accès à des sources d’eau considérées comme sûres, mais doivent passer au moins trente minutes à marcher ou à faire la queue pour aller chercher leur eau. Et la tâche de fournir de l’eau aux ménages est réservée de manière disproportionnée aux femmes et aux filles, en particulier dans les zones rurales."

"Sleeping Beauty". (© Martin Gregus/Drone Photo Awards 2021)

"Travailler en étroite collaboration avec les ours et les habituer à notre comportement signifiait qu’au cinquième jour, nous étions bien partis pour documenter des comportements vraiment uniques.

À ce stade, nous avons appris à connaître en détail la personnalité de 27 ours différents, et en retour, ils nous ont accueillis dans leur vie et nous ont laissé les filmer 24 heures sur 24. Nous avons utilisé des drones, des téléobjectifs et du matériel sur-mesure afin de capturer les images les plus intimes."

"Entrance to Another World". (© Laura Bennett/Drone Photo Awards 2021)

"Dans un canyon isolé et accidenté de l’Utah, le coucher du soleil a éclairé les parois, donnant une impression surréaliste."

"Poisoned River". (© Gheorghe Popa/Drone Photo Awards 2021)

"C’est une photographie détaillée d’une des petites rivières remplies de poison. 'Poisoned River' est un projet personnel qui raconte l’histoire de la catastrophe naturelle des Apuseni Mountains, mais d’une manière magnifiquement abstraite. Ce motif abstrait et coloré est créé par la nature de même que par les déchets chimiques résultant du processus d’extraction du cuivre et de l’or."

"Beach Season". (© Alexandr Vlassyuk/Drone Photo Awards 2021)

"J’ai pris cette photo en février 2021 sur des hummocks de glace au lac de Kapchagay dans la région d’Almaty. La température de l’air ce jour-là était de -10 °C ; pour notre région et notre saison, on pourrait dire qu’il fait chaud, et donc, sans attendre l’été, nous avons décidé d’ouvrir la saison des plages !"

"Caleidoscopio". (© Paolo Crocetta/Drone Photo Awards 2021)

"Ce cliché a été inspiré par les motifs colorés du peuple Navajo. Les couleurs vives des récipients et les diagonales créées par les jeux d’ombre et de lumière donnent vie à un dessin intéressant."

"Blanketed in Fire Retardant". (© Adrees Latif/Drone Photo Awards 2021)

"En 2020, la région de l’Oregon a été ravagée par près d’une centaine d’incendies de forêts qui ont fait rage dans l’ouest des États-Unis, une année des plus destructrices jamais enregistrées par l’État. Le matin du 8 septembre, les flammes d’un incendie d’origine humaine ont démarré dans la ville voisine d’Ashland.

Poussé par des vents, l’incendie d’Almeda s’est rapidement propagé dans des communautés de retraités, des parkings de mobil-homes, des centres commerciaux et des entreprises. En quelques heures seulement, la moitié de Talent n’était plus que cendres.

Les experts qualifient l’incendie de conflagration urbaine, qui a brûlé des prairies sèches, des zones riveraines avec des charges combustibles denses et des zones urbaines avec de nombreuses résidences. Dans des scènes apocalyptiques, la ville de Talent a été recouverte d’un retardateur de flamme rouge largué par les pompiers aériens dans l’espoir de sauver la ville. Trois décès ont été signalés, 3 000 résidents ont été déplacés et près de 3 000 structures sur une zone de neuf kilomètres ont été détruites."

À voir aussi sur arts :