AccueilPhoto

Le sexisme des grands cabinets d’avocats mis en scène dans un livre photo audacieux

Publié le

par Lise Lanot

© Robin L. Dahlberg/Daylight Books

La photographe Robin L. Dahlberg utilise la photo pour s’attaquer à 20 ans de sexisme vécus pendant sa carrière d’avocate.

Après vingt ans passés à travailler en tant qu’avocate, Robin L. Dahlberg a décidé de se consacrer à un de ses amours de jeunesse, la photographie, en retournant à la fac. Pour son projet de fin d’études, une professeure lui a soufflé l’idée de travailler sur sa vie d’avant : le quotidien des grands cabinets juridiques nord-américains.

D’abord hésitante (car elle "ne [voyait] pas comment les activités quotidiennes d’une avocate pouvait constituer un récit visuel intéressant"), la photographe trouve son point d’accroche et le sujet sur lequel "elle a beaucoup à dire" : "La place des femmes dans l’entreprise."

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments. (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

C’est ainsi que Robin L. Dahlberg a imaginé Billable Hours: In 6-Minutes Increments, un livre photo aux inspirations burlesques qui met en scène le sexisme présent au quotidien dans un gros cabinet de droit : "C’était important pour moi d’utiliser l’humour pour parler de ces sujets. Ma propre expérience en cabinet comportait tellement d’excès qu’aujourd’hui, c’en est devenu risible. […] L’humour peut constituer une invitation au dialogue. Et c’est ce que je veux faire avec ce livre, créer une conversation", nous écrit la photographe.

Prises au sein d’un cabinet juridique de New York, dans les étages d’un des nombreux gratte-ciel de la ville, les images mettent en scène, sous la lumière blafarde des néons, la photographe elle-même, son mari, sa sœur (tout·e·s avocat·e·s) ainsi que les personnes travaillant dans le cabinet.

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Vingt ans de sexisme digérés en un livre photo

Les photos sont tirées de l’expérience personnelle de la photographe, qui est sortie diplômée de sa fac de droit au moment où "les femmes entraient pour la première fois en grand nombre dans les carrières juridiques" :

"Mon premier poste dans le domaine, c’était avocate junior dans un gros cabinet new-yorkais. Nombre de mes collègues masculins n’avaient aucune idée, aucune volonté de partager le lieu de travail avec des avocates. Ils n’arrivaient pas à décider si on était des sœurs, des secrétaires ou des objets sexuels. 

On devait se conformer à une culture de bureau majoritairement masculine. On attendait là tandis que des collègues hommes médiocres étaient promus à la place de collègues femmes plus qualifiées. On subissait constamment des remarques sur notre tenue, nos chaussures, notre shampoing et notre allure."

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Pour mettre en avant ces inégalités constantes, Robin L. Dahlberg a mis en scène des personnages masculins "comme si le lieu de travail leur appartenait". "On les voit dans des réunions, faisant de grands gestes avec leurs bras, discutant de problématiques importantes." 

En comparaison, la photographe a dissimulé les visages des femmes, "cachées derrière des piles de papiers et de livres, en train de chercher des crayons sous une table de réunion, la tête derrière un ordinateur". Les rares fois où leurs têtes sont visibles, "elles sont préoccupées, inquiétées, épuisées et surchargées", décrit l’artiste.

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Ayant digéré vingt ans de culture corporate sexiste, Robin L. Dahlberg montre que, malgré le temps qui passe, les femmes "font toujours face à des préjugés sexistes" sur leur lieu de travail – qu’il s’agisse d’un grand cabinet juridique ou pas :

"La culture 'corporate' est toujours dominée par les hommes. Un nombre plus important d’hommes a droit à des promotions (les femmes doivent souvent choisir entre avoir une famille ou une promotion, un choix que la plupart des hommes n’ont pas à faire). Le mouvement #MeToo a bien montré que le harcèlement sexuel est toujours d’actualité."

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Image tirée du livre "Billable Hours: In 6-Minutes Increments". (© Robin L. Dahlberg/Daylight Books)

Le livre Billable Hours: In 6-Minutes Increments de Robin L. Dahlberg est disponible aux éditions Daylight Books.

À voir aussi sur arts :