AccueilPhoto

Leica dévoile un jouet-appareil photo… qui ne prend pas de photos

Publié le

par Anna Finot

© Leica/Medicom Toy

Malgré l’impossibilité de prendre des photos, on ne peut pas dire que Leica a fait un effort sur ses prix.

Leica a révélé sa toute première collaboration avec l’entreprise Medicom Toy, une société japonaise célèbre pour ses Bearbrick – vous savez, ces ours cartoonesques désarticulés avec un visage lisse et un ventre arrondi.

Les Bearbrick ont l’habitude d’être déclinés au fil des partenariats avec des marques ou des artistes. Dernièrement, en lien avec le MoMa, l’ours avait troqué son pelage habituel pour des poils version Nuit étoilée de Van Gogh. Désormais, c’est au tour du fabricant d’appareils photo Leica de présenter son propre nounours.

© Leica/Medicom Toy

En gris argenté, avec une finition mate, le Bearbrick de Leica a troqué son ventre pour la monture d’un objectif d’appareil photo. Le logo rouge de la marque de caméra, signature légendaire de l’entreprise, ressort sur le torse de l’ourson vêtu de noir. La collaboration inédite, conçue par les designers David Suh (de Leica) et Mike Lamsera, sera proposée en édition limitée, en Chine uniquement.

Le jouet sera décliné en trois tailles, une petite version de sept centimètres, une moyenne de 28 centimètres et une grande de 70 centimètres. Cet objet est purement décoratif : vous ne pourrez pas appuyer sur le ventre de l’ours pour prendre une photo. L’ourson au look rétro pourra servir de déco sur votre étagère mais pas que… Les créateurs ont pensé à un sac en bandoulière conçu pour balader votre Bearbrick grand format avec vous.

Encore faut-il oser le porter dans la rue et surtout, pouvoir se l’offrir, sachant que la version la moins chère (un set comprenant un ours de petite taille et un ours de taille moyenne) coûte déjà 12 800 yuans, soit 1 680 euros.

© Leica/Medicom Toy

© Leica/Medicom Toy

© Leica/Medicom Toy

© Leica/Medicom Toy

À voir aussi sur arts :