AccueilPhoto

Les manifestations Black Lives Matters documentées dans un livre photo puissant

Publié le

par Lise Lanot

© Mel D. Cole/Damiani

Mel D. Cole signe un ouvrage à vocation historique, qui donne à voir cette lutte organisée aux quatre coins des États-Unis.

Après plus de vingt ans passés à photographier la scène rap et hip-hop états-unienne, Mel D. Cole publie un livre fort, documentant de l’intérieur le mouvement Black Lives Matter. De son New York natal à Philadelphie, Minneapolis, Washington ou encore Richmond, le photographe a participé à des dizaines de manifestations organisées après le meurtre de George Floyd, survenu le 25 mai 2020.

Celui qui se présente "avec fierté" comme un "homme noir, un père, un mari, un photographe noir" nous raconte avoir réalisé son livre American Protest. Photographs 2020-2021 "en cherchant du courage face à l’adversité".

"Ce qui m’a inspiré, c’est la même chose qui nous a tous inspirés à nous lever et à résister. […] Je voulais être sûr de me consacrer tout entier – ma carrière, ma plateforme – à la documentation et à la diffusion massive de ce qui se passait", confie-t-il.

Washington D.C., le 6 janvier 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

"Capturer des moments forts"

L’ouvrage, majoritairement en noir et blanc, est un condensé des milliers d’images prises "au cours de la putain d’année qu’on vient de passer". Puissantes, émouvantes, violentes, les photographies ont été prises sur le vif, dans l’intensité des rassemblements Black Lives Matter : 

"Certains moments étaient plus calmes que d’autres et j’avais le temps de composer mon image. Parfois, c’était le chaos et tout ce que je pouvais faire, c’était d’appuyer sur le déclencheur et user de toute mon expérience pour essayer d’atteindre mon objectif, c’est-à-dire capturer des moments forts", raconte-t-il.

New York, le 29 mai 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Un devoir de mémoire

Parfois difficiles à soutenir, les photographies de Mel D. Cole sont essentielles. Elles font vivre le mouvement Black Lives Matter, soulignent l’agressivité à laquelle il s’est heurté ainsi que la force de la résistance de centaines de milliers de personnes rassemblées : 

"Je veux montrer au monde ce qu’on a traversé et ce que j’ai vu. Il ne s’agit pas d’un exposé complet du mouvement, mais c’en est un morceau. Un morceau très important d’histoire documentée qui, je l’espère, ne cessera d’être étudiée et ne sera jamais oubliée.

Je me rappelle regarder mes livres d’histoire quand j’étais petit et me demander ce que ça pouvait bien faire de vivre aux époques montrées. Désormais, je peux dire que j’ai vécu un moment que mon fils regardera avec émotion, un moment qui l’interrogera et qui, peut-être, l’inspirera autant que moi", conclut le photographe, bien décidé à léguer son travail à la postérité et à l’intérêt public.

Minnesota, le 20 avril 2021. (© Mel D. Cole/Damiani)

Washington D.C., le 6 janvier 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Minnesota, le 19 avril 2021. (© Mel D. Cole/Damiani)

New York, le 5 mars 2021. (© Mel D. Cole/Damiani)

New York, le 25 mai 2021. (© Mel D. Cole/Damiani)

Philadelphie, le 27 octobre 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Philadelphie, le 27 octobre 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Richmond, le 20 juin 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Richmond, le 20 juin 2020. (© Mel D. Cole/Damiani)

Le livre de Mel D. Cole American Protest. Photographs 2020-2021 est disponible aux éditions Damiani.

À voir aussi sur arts :