AccueilPhoto

Les sœurs Jenner font scandale avec des T-shirts qui mêlent leurs selfies aux photos de légendes musicales

Publié le

par Lise Lanot

En plus d’une jupe en denim joliment brodée d’un "Ne touchez pas" (en français, s’il vous plaît) rouge vif sur l’arrière-train et d’un soutien-gorge en latex à 195 dollars (environ 171 euros), la marque Kendall + Kylie a déclenché la colère des internautes avec ses nouveaux T-shirts "vintage".

Une fois de plus, Tupac doit se retourner dans sa tombe. Après le scandale des marques Forever 21 et Urban Outfitters, qui, rappelons-le, avaient utilisé des photos de la légende du rap sans contacter l’auteur des images, les sœurs Jenner ont frappé fort, en réutilisant elles aussi des images de Tupac et de certains de ses confrères.

Pour la modique somme de 125 dollars (environ 110 euros), les clients pouvaient s’offrir, il y a encore quelques heures, des T-shirts qui mêlaient des portraits de chacune des sœurs et des images de légendes de la musique, à l’instar de Notorious B.I.G., des Doors, des Pink Floyd ou encore de Metallica.

Blasphème

Si les hauts se sont vendus comme des petits pains auprès des fans des jeunes femmes, les surimpressions n’ont pas plu au reste des internautes. Choqués de voir les visages et les corps de celles qui sont devenues la définition du capitalisme sur les têtes de rebelles de l’industrie musicale, ils n’ont pas tardé à qualifier le procédé d'"écœurant" et d'"irrespectueux".

De simple buzz Internet, l’affaire a pris un tournant juridique lorsque les proches des artistes se sont manifestés. Sharon Osbourne a tweeté une image du T-shirt sur lequel figure son mari en s’adressant directement aux demi-sœurs de Kim Kardashian :

Traduction : "Les filles, vous n’avez aucun droit de coller vos visages sur ceux d’icônes de la musique. Cantonnez-vous à ce que vous connaissez… Le rouge à lèvres."

De même, la mère de Biggie, Voletta Wallace, s’est emportée sur Instagram :

Traduction : "Je ne sais pas qui a dit à Kylie Jenner et Kendall Jenner qu’elles avaient le droit de faire ça. L’irrespect dont font preuve ces filles, qui ne m’ont pas contactée, ni moi ni personne en lien avec la succession [de mon fils], me désarçonne complètement. Je ne comprends pas comment elles peuvent croire pouvoir exploiter les morts de 2pac et de mon fils Christopher pour vendre un T-shirt. C’est irrespectueux, écœurant et c’est le pire de l’exploitation !!!"

Sentant la sauce monter, Kendall et Kylie ont retiré de la vente les fameux T-shirts, se fendant d’un communiqué sur leurs réseaux :

Traduction : "Ces modèles n’ont pas été assez réfléchis et nous nous excusons auprès de tous ceux que nous avons contrariés ou blessés, notamment les familles des artistes."

Ce n’est pas le premier scandale que connaissent les sœurs Jenner. On se souvient notamment de la publicité Pepsi qui voyait Kendall Jenner offrir un soda à un policier et apporter la paix dans le monde (plus ou moins). Cependant, l’adage rappelle qu’il "n’y a pas de mauvaise publicité" et, si les jeunes femmes d’affaires ont bien mis de côté ces T-shirts, on doute que cela portera atteinte au reste de leurs ventes et toute cette histoire aura sûrement apporté encore plus de visibilité à leur marque.

À voir aussi sur arts :