AccueilPhoto

Mise en fond d'écran, cette photo fait buguer les téléphones Android

Publié le

par Lise Lanot

© Gaurav Agrawel

Le photographe Gaurav Agrawal a fait planter des milliers de téléphones à cause d'une erreur d'exportation.

Fin mai, une des images du photographe de paysages Gaurav Agrawal a été largement diffusée sur les réseaux. Ce devrait être le rêve de tout photographe de voir son travail partagé et traverser les frontières, mais c’est malheureusement pour de mauvaises raisons que son cliché d’une vue nuageuse du Glacier National Park, dans le Montana, a tant été relayé.

C’est l’utilisateur Twitter "Ice Universe", à la réputation de leaker, qui a prévenu sa communauté du danger que représentait la photo pour les téléphones Android : "Attention !!! Ne mettez jamais cette photo en fond d’écran, surtout pour les utilisateurs de Samsung ! Cela fera crasher votre téléphone ! N’essayez même pas ! Si quelqu’un vous envoie cette photo, s’il vous plaît, ignorez-la."

Pourquoi cette image a-t-elle causé la colère des utilisateur·rice·s d’Android ?

Gaurav Agrawel a utilisé le logiciel de retouche Lightroom d’Adobe et a eu un problème lors de l’exportation de son image. Le photographe a sélectionné un espace colorimétrique mal encodé :

"L’origine du mal est à chercher du côté des profils de couleur. Sommairement, ce sont des ensembles de données qui permettent de s’assurer que la restitution des couleurs sera cohérente d’un appareil à l’autre.

Tant que l’appareil peut interpréter ce profil de couleurs, il sera capable de représenter l’image correspondante, mais dans le cas contraire, cela peut occasionner quelques désagréments, comme le plantage d’une application… ou le crash pur et simple du téléphone", détaille le Journal du Geek.

© Gaurav Agrawel

C’est exactement ce qu’il s’est passé avec l’image de Gaurav Agrawel. Étant donné que certaines de ses images ont déjà été publiées par le magazine National Geographic et que plus de 10 000 personnes le suivent sur Flickr, son image a rapidement tourné. De multiples internautes ont vu leur téléphone afficher un nombre impressionnant d’erreurs :

"Certains internautes évoquent une incapacité à récupérer leurs données et l’usage de l’appareil sans le réinitialiser, et avancent qu’il faudrait supprimer l’image du système avant même le chargement d’Android. Une manipulation certainement hors de portée de l’utilisateur lambda."

Pour faire marcher son téléphone à nouveau, quand on est justement "un·e utilisateur·rice lambda", il fallait donc réinitialiser complètement son appareil et perdre toutes ses données. En plus de toutes celles et ceux qui se sont fait avoir par cette brique logicielle, certain·e·s ont téléchargé l’image en toute connaissance de cause, par simple curiosité. Leur téléphone a bien évidemment subi le même sort.

Une simple erreur

Gaurav Agrawel s’est dit "triste" des remous causés par son erreur d’export. "Je n’ai rien fait intentionnellement. Je suis triste que les gens aient eu des problèmes", a affirmé le photographe à la BBC, qu’il a lui-même contactée après la débâcle causée par le bug.

Cette image, prise au Nikon D850, était définitivement maudite. Le photographe raconte avoir attendu des heures sous un temps particulièrement maussade avant de capturer les rayons du soleil qui transpercent les épais nuages de cet État de l’Ouest américain.

Que ce bug lié à une image ne nous panique pas, annonce Le Journal du Geek : "Nous sommes encore loin d’être menacés par une vague d’attaques basées sur des images." À ce stade cependant, les contre-mesures potentielles de ce genre d’erreurs d’encodage "sont très limitées".

À voir aussi sur arts :