AccueilPhoto

Nikon modifie drastiquement ses clauses de garanties internationales

Publié le

par Lise Lanot

© Jakob Owens/Unsplash

Après avoir "étudié plusieurs possibilités", la firme japonaise a pris une décision entrant graduellement en vigueur ce mois-ci.

La semaine dernière, Nikon a annoncé mettre un terme à sa garantie internationale pour ses objectifs interchangeables Nikkor ("monture F et Z, adaptateurs pour monture, etc.") et accessoires ("flashes, etc."). C’est désormais une garantie régionale "en fonction du pays de la région de vente ou de la destination d’expédition" que la firme japonaise met en place.

Cette décision a été prise "au vu des écarts entre les lois régionales et les normes de sécurité en vigueur", explique l’entreprise dans un communiqué :

"Il est devenu difficile de conserver une garantie internationale unique effective à travers le monde. Après avoir étudié plusieurs possibilités, nous avons finalement décidé de procéder à la transition progressive des garanties internationales vers des garanties régionales pour les objectifs interchangeables et les accessoires à compter de janvier 2021."

Pas d’inquiétude, si vous avez fait des achats sous garantie internationale, celle-ci n’est pas révoquée et "reste valide jusqu’à échéance, quelle que soit la date d’achat". Nikon conseille de vérifier quels pays et quelles régions sont couverts : il peut arriver que les frais de réparation soient à la charge des propriétaires, même s’il y a une garantie, lorsque la zone y échappe.

PetaPixel souligne que cela signifierait qu’un appareil ou objectif acheté dans un pays étranger pourrait ne pas être sous garantie une fois de retour dans notre pays de résidence. L’entreprise spécialisée dans le matériel photo conseille quoi qu’il arrive à sa clientèle de contacter son service après-vente, notamment si "certains pays et régions ne [sont] pas en mesure d’accepter les produits vendus dans d’autres pays ou régions pour réparation".

À voir aussi sur arts :