AccueilPhoto

Par hasard, des photographes amateurs recréent des images cultes de Martin Parr

Publié le

par Lise Lanot

© Martin Parr ; © The Anonymous Project

Un livre photo rassemble des scènes cocasses du siècle dernier pour motiver les amateurs à brandir leur appareil photo.

En 2017, Lee Shulman achetait au hasard une boîte de vieilles diapositives ayant appartenu à des inconnu·e·s. Tombé amoureux des images et des histoires qu'il s'imaginait à partir de ces quelques clichés, il créait alors, avec son amie et collègue Emmanuelle Halkin, The Anonymous Project. Depuis, le duo reçoit, chine et rassemble des milliers d'images du XXe siècle.

Les couleurs, l'originalité, l'intimité qui se dégagent de cette immense collection vernaculaire rappellent le travail du photographe britannique Martin Parr et ses images aux célèbres couleurs criardes prises au flash, montrant souvent des situations assez ubuesques.

© The Anonymous Project

© Martin Parr

Cinq ans après les débuts de The Anonymous Project, c'est la consécration : les collections de Lee Shulman et de Martin Parr sont rassemblées dans un livre photo plein d'humour et d'émotions pour un "dialogue visuel insolite et ludique". Les images sont présentées dans de troublants jeux de miroirs qui transportent le lecteur au siècle dernier.

Une lettre d'amour à la photo amateur

Ces symétries font écho à l'amour pour la photo amateur (et ses "motivations pures") de Martin Parr, lui qui nous affirmait, en 2018, que le matériel ne faisait pas la photographie et que le plus important résidait dans le fait de montrer "quelque chose de très personnel, [...] d’original, [...] de trouver le moyen de [s']approprier le monde qui est partout autour, et de le démontrer à travers la photographie" en prenant le plus d'images possible. 

© The Anonymous Project

© Martin Parr

"Vous devez prendre beaucoup de mauvaises photos pour en obtenir des bonnes. Vous devez agir sur une impulsion et prendre beaucoup de photos, c’est important. N’attendez pas bêtement d’avoir la bonne photo, sinon cela n’en finira pas", nous conseillait-il.

En plus de présenter des interactions iconographiques cocasses, le livre Déjà View porte également un message de motivation à l'égard de tou·te·s les photographes amateur·rice·s : être photographe, ça s'improvise, ça se pratique et, preuve en est, il est parfois difficile de différencier les travaux d'anonymes et d'un des photographes les plus célèbres de l'Occident – donc autant s'y mettre. 

© The Anonymous Project

© Martin Parr

© The Anonymous Project

© Martin Parr

Déjà View, le livre photo de Martin Parr et The Anonymous Project est disponible aux éditions Textuel

À voir aussi sur arts :