AccueilPhoto

Paris Hilton veut absolument mettre la main sur une œuvre de Banksy la dépeignant

Publié le

par Lise Lanot

© Paris Hilton

500 œuvres serait en circulation. La dernière s'est vendue à près de 10 000 euros, il y a quelques jours...

Le 22 août 2006, Paris Hilton sortait son premier album studio Paris, qui contenait son célèbre tube "Stars Are Blind". De l’autre côté de l’Atlantique, le street artiste britannique Banksy achetait 500 exemplaires du CD pour les transformer en œuvres d’art. Depuis 14 ans, ces œuvres emblématiques de la pop culture résultant d’un crossover improbable se vendent à des prix toujours plus élevés, sans que Paris Hilton ne réussisse à mettre la main dessus.

La célèbre Américaine a confié à Bustle "essayer d’en acheter un [depuis un moment]". "[Ils] n’arrêtent pas d’être mis aux enchères et j’essaie d’attendre qu’un autre [soit disponible] parce qu’il s’agit d’éditions très limitées." "Banksy est un artiste emblématique", a-t-elle ajouté, "et j’ai trouvé ça vraiment cool qu’il prenne le temps d’acheter 500 de mes albums pour faire ça". Ce 14 octobre, un exemplaire s’est vendu aux enchères pour 8 750 livres (environ 9 600 euros). L’acheteur·se est anonyme, aucun moyen de savoir s’il s’agit de Paris pour le moment.

© Banksy

Malgré son enthousiasme, il n’était pas couru d’avance que la DJ apprécie le clin d’œil. Banksy avait modifié les couvertures d’album incluant des titres parodiques tels que "Why Am I Famous?" ("Pourquoi suis-je célèbre ?"), "What Have I Done?" ("Qu’ai-je fait ?") et "What Am I for?" ("À quoi je sers ?"). La photo de la chanteuse avait également été transformée, la montrant seins nus.

La millionnaire et femme d’affaires affirme ne pas s’être sentie offensée puisque Banksy se moquait du personnage créé par Paris elle-même : "J’ai toujours été du côté de la blague. À chaque fois que quelqu’un [parlait] du personnage, ça ne m’a jamais dérangée parce que je savais que c’était moi qui l’avais mis en avant." La création de ce personnage d’une blonde un peu écervelée et loin des réalités pratiques d’une personne lambda est mise en lumière dans le documentaire, This Is Paris, récemment diffusée sur sa chaîne YouTube.

© Banksy

En avril dernier, Paris Hilton profitait du confinement pour montrer à son fidèle public ses créations artistiques. Fan de pop art, de collages chargés et d’incrustations autobiographiques, elle réalise des œuvres plutôt tape-à-l’œil et surréalistes – ses inspirations en attestent : "Andy Warhol, Ai Weiwei, Jeff Koons, Damien Hirst, Kaws, Olivia Steele, Salvador Dalí, ou encore Takashi Murakami." En août dernier, son tableau I Dream of Paris partait pour 50 000 dollars. De quoi peut-être un jour concurrencer Banksy ?

À lire également : La parodie moderne des Nymphéas de Monet signée Banksy rafle des millions aux enchères

À voir aussi sur arts :