AccueilPhoto

Paris-New York : la jeunesse underground des années 1980 célébrée dans une expo

Publié le

par Pauline Allione

© Philippe Chancel/Galerie Miranda

Gary Green et Philippe Chancel ont immortalisé deux jeunesses festives portées par des rêves et désillusions opposés.

À l’aube des années 1980, une culture underground radicalement différente se développe entre Paris et New York. À Paris, on rêve d’intégration et de liberté. À New York, la colère monte face à une crise économique et sociale qui commence à durer.

Ces deux mouvements sont aujourd’hui documentés dans l’exposition "Rebels & Dandys", à découvrir à la galerie Miranda à Paris jusqu’au 26 juin, à travers les photographies du Français Philippe Chancel et de l’Américain Gary Green.

Girls with fake guns, Peppermint Lounge, vers 1980. (© Gary Green/Galerie Miranda)

Les deux photographes ont respectivement documenté les mouvements culturels et sociaux traversés par la jeunesse entre la fin des années 1970 et le début des années 1980, directement dans les clubs et les bars de Paris et New York.

L’exposition met en parallèle d’une part une jeunesse parisienne pleine d’espoir et inspirée de l’esthétique des années 1950 américaines, où se côtoient descendant·e·s d’immigré·e·s et jeunes blanc·he·s des classes aisées, et d’autre part, une culture punk en pleine émergence à New York, face à une crise financière qui touche durement la capitale économique du pays. Des séries monochromes qui témoignent chacune de mouvements différents, mais qui se veulent toutes deux une ode à la jeunesse, à sa fougue et à ses espoirs.

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Les visages célèbres et anonymes de la vie nocturne

Parmi les personnalités iconiques immortalisées par Gary Green, on retrouve Andy Warhol, Lou Reed, Patti Smith ou Debbie Harry. Mais les deux séries mettent surtout en lumière ces visages anonymes qui ont participé à l’ébullition de la vie nocturne de l’époque : danseur·se·s, fêtard·e·s, groupies, videurs, couples d’un soir, bagarreur·se·s…

Ces mouvements de la culture underground sont à découvrir chacun sur fond de deux playlists composées par le DJ parisien Jean de Lardemelle. Histoire de se plonger à fond dans l’ambiance des clubs de l’époque.

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Michael "Spider" Sanders (Pure Hell), Georgie Day (the Miamis), CBGB’s, 1970’s. (© Gary Green/Galerie Miranda)

DJ, Club 57, New York, vers 1981. (© Gary Green/Galerie Miranda)

Anya & Roxy, New York, 1976. (© Gary Green/Galerie Miranda)

David Johansen (New York Dolls), Lou Reed, Andy Warhol, The Bottom Line, New York, 1978. (© Gary Green/Galerie Miranda)

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Patti Smith and Lenny Kaye, Great Gildersleeves, New York, 1980’s. (© Gary Green/Galerie Miranda)

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Deborah Harry, rehearsal at the New York Hilton, vers 1976. (© Gary Green/Galerie Miranda)

Rebels, Paris 1982. (© Philippe Chancel/Galerie Miranda)

Laura Dean, Max’s Kansas City, New York, 1978. (© Gary Green/Galerie Miranda)

"Rebels & Dandys", une exposition à voir jusqu’au 26 juin 2021 à la galerie Miranda (Paris).

À voir aussi sur arts :