© Christopher Fernandez

Dans la pénombre, un photographe immortalise le confinement de ses voisins

Un projet initié par Christopher Fernandez grâce à un message posté devant sa fenêtre.

Pendant le confinement, Christopher Fernandez a tenu à faire savoir à ses voisin·e·s londonien·ne·s à quel point ses journées étaient peu remplies. Le photographe a placé devant sa fenêtre un immense panneau sur lequel il était inscrit : "Vous vous ennuyez ? C’est le cas pour moi, en tout cas." Convaincu qu’il ne recevrait pas beaucoup de réponses, le photographe a tout de même proposé à celles et ceux qui verraient son message de le contacter sur ses réseaux sociaux.

Il semble que ses voisin·e·s s’ennuyaient au moins autant que lui, puisque tou·te·s ont répondu à son appel. "Et c’est comme ça que le projet est né", raconte Christopher Fernandez sur son site :

Publicité

"Je voulais prendre en photo des gens à travers leurs fenêtres – des gens que je considère ordinairement comme des étrangers et que je n’aurais probablement jamais rencontrés dans les circonstances de la vie normale. Je les dirigeais au téléphone."

© Christopher Fernandez

Prises avec l’autorisation des modèles, les images du photographe semblent avoir été captées depuis la pénombre de son appartement, comme une incursion – voire une intrusion – dans l’intimité d’individus inconnus. Les fenêtres deviennent des lucarnes montrant la vie d’autrui, comme un réseau social de la réalité. L’ennui et l’attente sont palpables : la série présente des intérieurs et des visages différents tout en mettant le doigt sur des sentiments et un quotidien partagés par une grande partie de la planète.

Publicité

Depuis le début de sa série Isolation (repérée par PetaPixel et qui ne comportait au départ que six images), Christopher Fernandez ne cesse de recevoir de nouvelles demandes de personnes souhaitant participer au projet. Afin d’encore plus lier sa pratique aux circonstances actuelles et d’aider la lutte contre le Covid-19, l’artiste vend désormais ses tirages au profit du National Health Service, le système de santé publique britannique. À terme, il espère tirer un livre de ces pérégrinations urbaines, dont les bénéfices reviendront également au NHS.

© Christopher Fernandez

© Christopher Fernandez

Publicité

© Christopher Fernandez

© Christopher Fernandez

© Christopher Fernandez

Publicité

Vous pouvez retrouver le travail de Christopher Fernandez sur son site et sur son compte Instagram

Par Lise Lanot, publié le 04/05/2020