People Matching Artwork, la série qui fait matcher visiteurs de musée et œuvres d’art

Depuis deux ans, le photographe autrichien Stefan Draschan immortalise les visiteurs dont les cheveux, vêtements ou attitudes coïncident avec les œuvres d’art qu’ils contemplent, pour son projet People Matching Artworks.

https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/166184339825

Quand Stefan Draschan s’aventure dans un musée, appareil photo en main, ce n’est pas tant pour admirer ce qui se trouve dans un cadre que pour capturer ce qui se joue autour. Depuis 2015, le photographe autrichien écume les musées de Paris, Munich, Berlin et Vienne à la recherche de la correspondance parfaite entre visiteurs et œuvres d’art, pour sa série People Matching Artworks.

Publicité

Les musées, qu’il a déjà fréquentés pour ses précédentes séries People Sleeping in Museums, People Touching Artworks, et The Three Graces, sont pour lui un terrain d’observation privilégié où il a pu apprendre à déceler les détails qui nous échappent d’ordinaire. Une capacité qui lui a fait prendre conscience de coïncidences récurrentes au cours de ses visites.

Non sans rappeler les photos de sosies artistiques qui ont émergé sur les réseaux sociaux, les images de Stefan Draschan peuvent à première vue laisser présager une mise en scène méticuleuse. Elles ne doivent pourtant leur existence qu’au hasard et à une bonne dose de patience. Des heures durant, le photographe a scruté discrètement les allées et venues des visiteurs dans l’attente d’un moment de grâce où une couleur de cheveux, un vêtement ou une pose s’accorderaient parfaitement avec un tableau.

https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/166210338450

Publicité

Placés en miroir de l’œuvre, les modèles involontaires et anonymes de Draschan créent une mise en abyme visuelle pleine de poésie et d’humour. Parfait inventaire des coïncidences inattendues entre une œuvre d’art et celui ou celle qui l’observe, la série, présentée sur son compte Instagram et sur son Tumblr, est une ode à la contemplation des œuvres autant qu’une célébration de l’art en tant qu’imitation du réel.

Aujourd’hui basé à Paris, Stefan Draschan continue d’explorer les grands musées de la capitale pour capturer de nouvelles images. Ouvrez l’œil la prochaine fois que vous flânerez dans les galeries du Louvre ou du musée d’Orsay, il se pourrait bien que vous croisiez le photographe posté dans un coin, et que vous deveniez même, à votre insu, son prochain modèle.

https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/166184377350

Publicité

https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/166103480155
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/166045883965
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/165305593935

Publicité

https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/163798146065
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/163752168320
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/163647326655
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/163208874075
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/162787982270
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/162703907315
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/162585446395
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/161274538230
https://peoplematchingartworks.tumblr.com/post/160727523835

Par Aude Jouanne, publié le 25/10/2017