AccueilPhoto

Perdue pendant 50 ans, une archive photo des Black Panthers refait surface

Publié le

par Lise Lanot

© Jeffrey Henson Scales

Des images de révolte redécouvertes à la lumière du mouvement Black Lives Matter.

À l’été 1967, Jeffrey Henson Scales n’avait pas encore 14 ans et se passionnait déjà pour la photographie depuis deux ans. Cet été fut déterminant, pour lui et la longue carrière de photographe documentaire qui s’annonçait pour lui. Après un voyage familial dans le Midwest où il fut témoin "de l’oppression et de la pauvreté qui pesaient sur les communautés noires du nord des États-Unis", le jeune Californien rejoignit son Oakland natal et braqua son appareil photo sur le tout jeune Black Panther Party, co-fondé l’année précédente par les étudiants Bobby Seale et Huey P. Newton.

Très vite, les images prises par le jeune Jeffrey se sont retrouvées dans des magazines, notamment le Time (à ses 14 ans) ainsi que des journaux du Black Panther Party. Malheureusement, une partie de ses images avait été perdue et elles n’ont été retrouvées par le photographe qu’en 2018, alors qu’il vidait la maison de sa mère qui venait de décéder.

Bobby Seale, président du Black Panther Party, répondant à la presse à Oakland, en Californie, en 1969. (© Jeffrey Henson Scales)

L’archive retrouvée, composée de photos en noir et blanc prises à Oakland, en Californie, montre les visages fondateurs du Black Panther Party – Bobby Seale, Huey P. Newton, Kathleen Cleaver, Eldridge Cleaver ou encore Bobby Bowens – ainsi que des événements marquants de leurs premières années.

On assiste rétrospectivement au "United Front Against Fascism", la conférence anti-fasciste organisée par le Black Panther Party en juillet 1969, ainsi qu’aux rassemblements ayant eu lieu en marge des procès de Huey P. Newton, arrêté pour l’homicide d’un policier, entre 1968 et 1970.

Des membres du Black Panther Party tiennent des affiches du ministre de la défense du parti, Huey P. Newton, devant le tribunal du comté d’Alameda pendant le procès de Newton, en septembre 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

L’écho de 1967, nécessaire à 2021

Les photographies, prises par un jeune photographe révolté et fasciné, présentent le parti mais aussi la violence subie par la communauté noire dans les années 1970. Des images retrouvées récemment qui offrent malheureusement un écho à notre époque et au mouvement Black Lives Matter :

"Je n’avais pas vu ces images depuis les années 1960 et j’ai été frappé par la façon dont ces images racontent le début de mon histoire en tant que photographe mais aussi le sentiment d’urgence que ces photos et le mouvement des droits civiques dégagent à la lumière de la lutte actuelle pour la justice raciale.

C’est une sorte de capsule temporelle, pas seulement pour mon adolescence et de mon éveil politique, mais aussi pour ce pays et l’histoire de son combat contre l’inégalité raciale, les violences policières et la résistance. Un combat ô combien actuel et urgent", résume le photographe, devenu professeur d’université et iconographe pour le New York Times, auprès de la galerie Claire Oliver qui expose ses images.

Kathleen Cleaver, secrétaire nationale de la communication du Black Panther Party, prononce un discours lors de la conférence anti-fasciste United Front Against Fascism (UFAF) organisée par le Black Panther Party à Oakland, en Californie, du 18 au 21 juillet 1969. (© Jeffrey Henson Scales)

Des membres du parti du Black Panther Party devant le tribunal du comté d’Alameda à Oakland, en Californie, septembre 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Eldridge Cleaver prononçant un discours lors d’un rassemblement à Berkeley en Californie, 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Bobby Bowens, membre du Black Panther Party à Oakland, en Californie, en 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Des spectateurs et membres du Black Panther Party lors d’un rally Free Huey à Oakland, en Californie, en 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Bobby Seale, président du Black Panther Party en train de parler au United Front Against Fascism (UFAF, "Front uni contre le fascisme", <em>ndlr</em>) une conférence anti-fasciste. (© Jeffrey Henson Scales)

George Gaines (Baby D), capitaine de la branche du comté de Marin du Black Panther Party, prononce un discours lors de la conférence anti-fasciste United Front Against Fascism (UFAF) organisée par le Black Panther Party à Oakland, en Californie, du 18 au 21 juillet 1969. (© Jeffrey Henson Scales)

Stokely Carmichael, aka Kwame Ture, fait la queue devant le tribunal du comté d’Alameda afin d’assister au procès de Huey P. Newton, ministre de la défense du Black Panther Party accusé du meurtre d’un policier d’Oakland. (© Jeffrey Henson Scales)

Huey P. Newton, ministre de la Défense du Black Panther Party, répond à la presse après sa sortie de prison, le 5 août 1870. (© Jeffrey Henson Scales)

Des membres du Black Panther Party lors du rassemblement Free Huey rally au parc Defermery, en 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Bobby Seale, président du Black Panther Party, prononce un discours lors du rassemblement Free Huey au parc Defermery Park, en 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

La sécurité du Black Panther Party devant le tribunal du comté d'Alameda, en septembre 1968. (© Jeffrey Henson Scales)

Chicago, été 1967. (© Jeffrey Henson Scales)

L’exposition des images de Jeffrey Henson Scales "In a Time of Panthers: The Lost Negatives" est présentée à la galerie new-yorkaise Claire Oliver jusqu’au 26 octobre 2021.

À voir aussi sur arts :