AccueilPhoto

Cette photo inouïe de la constellation Orion a mis 5 ans à être réalisée

Publié le

par Axel Savoye

© Matt Harbison

Le photographe raconte les coulisses d'un cliché-composite qui a nécessité beaucoup de patience.

Une image époustouflante de 2,5 gigapixels qui a nécessité cinq ans de travail. Baptisée "Projet Orion", elle est composée de 2 508 photos prises individuellement et assemblées minutieusement pour former cette mosaïque stellaire.

L’idée a germé en 2013 dans la tête de Matt Harbison, jeune pasteur de l’Église épiscopale et astrophotographe, qui dit être fasciné par cette constellation depuis son enfance. Les premiers clichés sont d’abord pris en 2015, des milliers d’autres suivront jusqu’au printemps 2020.

© Matt Harbison

Ce travail titanesque a nécessité plus de 640 heures rien que pour prendre les photos et plus de 500 heures de montage. Autant dire que Matt Harbison est la détermination incarnée ! D’autant plus que ce projet n’était pas tout le temps une partie de plaisir, comme il l’explique :

"L’image a posé de nombreux problèmes au départ – équilibrer les différents états du ciel chaque nuit, s’aligner sur la même position des étoiles chaque nuit et retourner méticuleusement à un endroit à quelques milliers de pixels au nord, sud, est ou ouest. Outre le défi informatique, il y avait aussi les problèmes constants d’équipement et les mauvaises conditions météo dans l’est du Tennessee. Bien sûr, il y a des nuits bonnes, tout comme il y a des nuits moins bonnes."

Matt a ensuite pu se concentrer sur son projet grâce au confinement, mais il a dû monter lui-même un nouvel ordinateur pour pouvoir assembler entièrement sa mosaïque tout en ayant assez de mémoire vive. Il a également dû apprendre à coder et à utiliser certains logiciels.

Les 44 téraoctets de son projet stockés dans 21 disques durs, sept ordinateurs portables et quatre ordinateurs de bureau, l’astrophotographe met cinq mois à assembler son puzzle, panel par panel, photo par photo. Le tout donnant un rendu ultra-détaillé. Son chef-d’œuvre achevé, Matt espère désormais que sa photo serve un jour pour la recherche et qu’elle éveille chez d’autres la passion des étoiles.

© Matt Harbison

À voir aussi sur arts :