AccueilPhoto

Un portrait emblématique de Jennifer Aniston nue mis aux enchères pour la bonne cause

Publié le

par Lise Lanot

© Warner Bros

L'argent récolté grâce à la vente de cette photo prise par Mark Seliger en 1995 sera reversé à une organisation de santé.

Jusqu’au 12 juin, le photographe américain Mark Seliger met aux enchères une sélection de 25 de ses plus emblématiques photographies présentant des célébrités toutes aussi iconiques. Avec la maison d’enchères britannique Christie’s, il reversera la totalité des fonds récoltés à des associations liées à la lutte contre le Covid-19. Chaque célébrité photographiée choisit quelle organisation recevra les bénéfices engrangés par la vente de leur portrait.

Sont mis aux enchères un portrait de Barack Obama vu de dos, d’Oprah Winfrey dans sa robe des Oscars en 2015, de Kurt Cobain entouré de têtes de poupées un poil morbides, de Brad Pitt filant sur une route à bord d’une moto mais aussi et surtout, d’un portrait devenu très célèbre de Jennifer Aniston.

Jennifer Aniston en 1995. (© Mark Seliger)

On y voit celle qui commençait tout juste à interpréter Rachel Green dans Friends (nous sommes en 1995), les jambes croisées pour cacher son corps nu, arborant la "Rachel Cut" – la coupe de cheveux qui allait ravir toute une génération de fans.

"La première fois que j’ai rencontré Jennifer Aniston, se remémore le photographe, j’ai su qu’elle allait devenir une grande star. C’était vraiment particulier, c’était une fille qu’on pensait connaître, ou tout du moins, qu’on espérait connaître.

On m’avait demandé de photographier le casting de 'Friends'. Ils étaient tous encore sous le choc de la rapidité avec laquelle la série avait décollé. Un coiffeur génial était présent, une vraie boule d’énergie, Chris McMillan, qui était l’auteur de la célèbre 'Rachel Cut'.

C’est lui qui a poussé Jennifer à essayer quelque chose d’un peu plus provocateur et sophistiqué. Ceci dit, la photo ressemble finalement à un portrait de beauté classique et rappelle d’anciennes couvertures d''Harper Bazaar' datant des années 1960 et 1970."

Un portrait qui immortalise le tournant d’une vie

Le regard de Jennifer Aniston, qui fixe avec gravité l’objectif, symbolise tous les changements que sa vie et sa carrière connaissaient alors, elle qui passait de jeune actrice méconnue à superstar mondiale. Son expression contraste quelque peu avec son corps dénudé. Mise à nu, elle renvoie beaucoup de retenue – une retenue accentuée par le croisement de ses mains et de ses jambes et par l’encadrement étroit de son visage par d’épaisses mèches de cheveux.

Son attitude reflète aussi la relation de confiance qui semble s’être construite sur le plateau avec le photographe, il y a 25 ans :

"Juste après la séance photo, je l’ai recommandée pour faire la couverture du magazine 'Rolling Stone', qu’elle a bien évidemment eue. Depuis, nous avons travaillé ensemble de nombreuses fois. Elle est incroyablement dévouée et toujours aussi charmante que la première fois que je l’ai rencontrée", ajoute Mark Seliger.

Sur son compte Instagram, l’actrice américaine a indiqué que 100 % du prix d’achat de ce portrait reviendrait à la National Association of Free and Charitable Clinics, une organisation américaine qui vise à "s’assurer que les personnes défavorisées médicalement aient accès à des soins de santé de qualité abordables". Au beau milieu de l’épidémie de la maladie à coronavirus, Jennifer Aniston souhaite venir en aide à celles et ceux qui souffrent des inégalités de son pays.

À voir aussi sur arts :