AccueilPhoto

Les portraits délicats et anachroniques de Julie Cockburn

Publié le

par Lisa Miquet

Julie Cockburn est une artiste basée à Londres. En transformant des photos grâce à la broderie, elle réalise un travail à la frontière entre l'art et l'artisanat.

Nous l'avions déjà mentionné lors de nos coups de cœur à Paris Photo : le travail de Julie Cockburn nous a tapé dans l'œil. L'artiste combine avec délicatesse broderie et photographie. Après avoir chiné des portraits ou des paysages, elle décide d'y broder des formes géométriques ou d'y coller des éléments colorés en tout genre.

Si son travail nous rappelle évidemment les collages issus du mouvement pop art, les images de Julie Cockburn s'inscrivent dans une démarche tout autre. Étant brodée à la main, chacune de ses œuvres est unique, contrairement aux tirages réalisés en série. Si la photographie peut parfois perdre de la valeur de par sa capacité à être aisément reproduite, le travail de l'artiste confère à chaque photo un caractère singulier.

En cachant certaines parties des photos, notamment les visages, Julie Cockburn permet au spectateur d'imaginer l'image originelle, tout en nous entraînant dans son propre univers à la fois graphique et enfantin. Si l'artiste choisit images et broderies de manière totalement instinctives, ses travaux, à la frontière entre art et artisanat, se révèlent élaborés et intrigants.

<em>Quizitive</em>, 2016.

<em>Disappointment</em>, 2016. (© Julie Cockburn)

<em>Jewel</em>, 2016. (© Julie Cockburn)

<em>Pipe Dreamer</em>, 2016. (© Julie Cockburn)

<em>Preamble,</em> 2016. (© Julie Cockburn)

<em>The Conundrum</em>, 2016. (© Julie Cockburn)

<em>The Muse</em>, 2016. (© Julie Cockburn)

<em>Whim,</em> 2016. (© Julie Cockburn)

<em>Worth It,</em> 2016. (© Julie Cockburn)

À voir aussi sur arts :