© Don Pollard/Office of Governor Andrew M. Cuomo

Pour enrayer l'épidémie de Covid-19, Kodak se met à fournir du gel hydroalcoolique

Après Fujifilm, c'est Kodak qui met la main à la pâte.

On va vraiment finir par croire la photographie sauvera le monde. Après Fujifilm, qui travaille en ce moment sur l’élaboration d’un médicament efficace contre le Covid-19, c’est au tour de Kodak d’aider à enrayer l’épidémie due au coronavirus.

Andrew Cuomo, le gouverneur de l’État de New York, a récemment annoncé vouloir fournir du gel hydroalcoolique gratuitement à la population, en grande pénurie. C’est après cette annonce que Kodak est intervenu en faisant don d’un stock "de plusieurs citernes" issues de ses usines Eastman Business Park, à Rochester.

Publicité

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew M. Cuomo. (© Don Pollard)

Dans un communiqué de presse du 31 mars 2020, la marque explique avoir mis en place un agrément avec l’État dans le cadre de la production de solutions hydroalcooliques "New York State Clean". La substance que Kodak fournit est l’alcool isopropylique à 75 % – soit 5 % de plus que les autres marques de gels, comme Purell.

"Kodak est déterminé à lutter contre la propagation du Covid-19. Je ne pourrais pas être plus fier des membres de notre équipe dévouée qui se sont rapidement mobilisés pour fournir cet ingrédient essentiel au désinfectant pour les mains.

Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec l’État de New York et les représentants fédéraux pour identifier d’autres moyens de mettre nos ressources et la technologie de Kodak au service de la lutte contre cette pandémie", a déclaré Jim Continenza, président exécutif de Kodak.

Publicité

Le stock de Kodak qui a permis à la ville de New York de produire des gels hydroalcooliques. (© Don Pollard)

Le stock de Kodak qui a permis à la ville de New York de produire des gels hydroalcooliques. (© Don Pollard)

Les usines de Kodak. (© Kodak)

Publicité

Les usines de Kodak. (© Kodak)

Par Donnia Ghezlane-Lala, publié le 06/04/2020