AccueilPhoto

Pour se réconcilier avec son père tennisman, une artiste dédie une série à ses jambes

Publié le

par Ana Corderot

© Sara Perovic

La photographe Sara Perovic traite de sa relation avec son père tennisman, à travers le prisme de ses jambes.

Des jambes dénudées aux muscles saillants en mouvement, sur un lit, sur le sol ou sur un terrain de tennis, pieds nus, en baskets ou en chaussettes… Voici un échantillon de ce que propose la série photo My Father’s Legs, de Sara Perovic.

Pour ce projet, la photographe croate a fouillé dans les albums photo de son père qui était entraîneur de tennis dans les années 1970. Elle a recréé avec son partenaire certaines de ces scènes, en mettant côte à côte photos anciennes et récentes. Pour Sara Perovic, ces images ont une valeur sentimentale importante. Elles ne sont pas simplement des photos du corps de son père, mais un véritable moyen d’exprimer leur relation père-fille.

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

Porteuses de souvenirs impérissables, les jambes de son père lui rappellent toutes les fois où sa mère a pu parler de leur beauté. "Je suis tombée amoureuse de ton père à cause de ses jambes", disait-elle. Encore aujourd’hui, même cinquante ans après leur rencontre, sa mère se souvient des jeunes jambes de son mari avec tendresse.

Une manière de se réconcilier

Sara Perovic retranscrit ici l’histoire de son père. À sa manière, elle relate le récit d’un homme aimant, mais absent, car souvent en vadrouille pour sa passion. My Father’s Legs a été un moyen de renouer avec son père, de lui pardonner et de soigner ses blessures du passé. Cette série traite en filigrane de l’héritage que nos parents laissent aux prochaines générations.

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

Grâce à son projet, l’artiste se réapproprie le récit de sa vie. Elle met en ordre des images d’antan pour créer une relation au présent. En produisant cet opuscule, l’artiste entend rendre hommage à son père. Une manière de lui dire symboliquement qu’elle l’aime et qu’elle lui pardonne pour toutes ces années conflictuelles.

Dans l’intérêt qu’elle a porté à ses jambes, on peut voir une façon d’évoquer à la fois le passé de son père sportif, mais également le rapport à son compagnon actuel, père de son enfant. Tout comme sa mère a pu tomber amoureuse de son père pour ses jambes, Sara Perovic voit également de la beauté dans celles de son mari. Véritable ode au pardon et au paternel, My Father’s Legs dépeint avec tendresse les rapports parentaux souvent complexes mais remplis d’amour.

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

"My Father’s Legs". (© Sara Perovic)

Paru aux éditions J&L Books, le livre My Father’s Legs, de Sara Perovic, est disponible ici.

À voir aussi sur arts :