AccueilPhoto

Pourquoi nos darons mettent toujours des photos de profil bizarres sur WhatsApp ?

Publié le

par Sabyl Ghoussoub

On a tenté d’enquêter sur les choix énigmatiques de nos parents concernant leurs photos de profil WhatsApp. Pourquoi tant de citations dignes de Skyblog, de fleurs et de paysages ?

Pourquoi nos darons mettent toujours des photos de profil bizarres sur WhatsApp ?

Je me suis toujours demandé comment nos parents choisissent leur photo de profil sur WhatsApp. Je les imagine manipuler maladroitement leur smartphone ou leur iPhone à la recherche du mot "Paramètres" que l’un de leurs enfants leur a indiqué de chercher pour ajouter une image.

Une fois l’onglet "Paramètres" trouvé, il faut cliquer sur la photo de profil sans image et là, c’est le drame : s’ouvre une galerie entière de photos, il faut les faire défiler et en choisir une, mais laquelle ? Une photo de soi ? De ses enfants ? De ses petits-enfants ? D’un paysage que l’on aime ? D’une fleur ? D’un arbre ?

J’ai commencé par les miens. Mon père n’utilise pas WhatsApp, il déteste ça. Ma mère, elle, adore. Elle s’en sert toutes les deux minutes et change de photo de profil tous les trois mois environ. Elle opte pour un portrait d’elle quand elle se trouve jolie dessus ou une photo de la mer, ça dépend.

Je lui ai demandé : "Pourquoi tu la changes ?", elle m’a répondu : "Parce que j’en ai envie." Voilà. J’ai donc opté pour interroger d’autres parents que les miens, des parents plus concernés par mes questions, par cette question. "Je cherche à changer quand je m’ennuie de l’existante. Parfois, elle ne m’ennuie pas mais je veux juste en mettre une plus récente. It’s just a feeling", m’a répondu la mère d’une amie qui aime mettre une photo d’elle ou de sa famille à ses côtés.

"Il y a des gens autour de moi qui changent tous les deux jours. Je pense à une personne en particulier, elle a à peu près mon âge, la fin cinquantaine et elle fait des marathons. À chaque course, elle met une nouvelle photo d’un paysage où elle a couru ou de la médaille qu’elle a obtenue", ajoute-t-elle.

Les photos de paysages, de verdure, d’arbres (prise de vue d’une fenêtre ou lors d’une marche) sont des choix récurrents. Un lac, la mer ou l’océan aussi. "Je n’ai trouvé que celle-là, c’est ma fille qui me l’avait envoyée", m’a dit une autre mère qui avait opté pour une photo de l’eau à perte de vue. "Je l’aime beaucoup parce qu’on y voit la mer et je ne la vois pas souvent. Je trouve aussi que la mer me représente bien."

On retrouve fréquemment l’avatar vierge à la tête ronde de WhatsApp car "je n’étais pas au courant qu’on pouvait mettre une photo" m’a dit un père, avant d’ajouter : "Peux-tu me dire comment faire ?" Un autre m’a assuré que plusieurs personnes lui ont déjà demandé d’en mettre une mais ça ne l’intéresse pas : "Je m’en moque complètement d’en avoir une ou pas mais sur Facebook, j’en ai une de moi adolescent ! Pour que mes amis du lycée me reconnaissent. J’adore reprendre contact avec mes vieux copains et copines dessus."

Il reste le portrait qui, malgré tout, reste la photo la plus adoptée par les parents. Comme chez les plus jeunes. Mais chez eux, elle est souvent grimacée, mal cadrée, parfois même, c’est une photo d’identité de passeport. "Je n’arrive pas à trouver une belle photo de moi donc en attendant, j’ai mis ce portrait pour que les gens me reconnaissent quand ils me cherchent sur l’application", m’a avoué une mère.

Il leur arrive de ne pas être seul sur la photo, ils sont au côté de leurs enfants ou leurs petits-enfants mais ces photos d’eux, ils ne veulent pas les partager avec le grand public, beaucoup ont refusé ma demande de publier leur image. Un père a néanmoins accepté. À sa fille qui lui demandait : "Est-ce qu’un ami peut utiliser ta photo de profil pour illustrer un article sur les photos de profil WhatsApp des parents ?", il a répondu : "Oui, mais attention, je ne mets que des photos de face." À méditer.

Chargement du twitt...

À voir aussi sur arts :