AccueilPhoto

Privée de bal de promo, une lycéenne organise son propre shooting photo de fin d'année

Publié le

par Tess Birkedal Hartmann

© Isabella Ortiz

Malgré l'annulation de son bal de promo à cause du Covid-19, cette lycéenne a décidé de marquer tout de même le coup.

Le bal de promo est un événement majeur de la vie des adolescent·e·s américain·e·s : il symbolise la fin du lycée et donc de toute une époque. Habillé·e·s sur leur 31, avec un date (ou non), les adolescent·e·s se rejoignent traditionnellement pour danser et partager leurs souvenirs. Jasmine Dauphine, âgée de 18 ans, préparait ce jour depuis plusieurs années. Et le Covid-19 ne l’empêchera pas de briller dans sa tenue, malgré l’annulation de son bal.

Sa tenue est le fruit d’un véritable travail de recherche et de personnalisation. C’est sur le site de création de robes en ligne Lunss que Jasmine a imaginé la base de sa tenue. Le style vaporeux, orange et fluide rappelle le look de l’actrice Zendaya lors du Met Gala 2017. Sa coiffe, comme une icône divine, s’inspire librement du thème du Met Gala 2018 "Corps célestes : mode et imagerie catholique".

© Isabella Ortiz

N’ayant pas pu tourbillonner dans cette superbe robe à son bal de promo, il aurait été dommage de ne pas la sortir du placard. Jasmine a donc décidé d’immortaliser sa création lors d’un shooting avec sa sœur devant le Lincoln Memorial de Washington D.C. Si certain·e·s se seraient laissé·e·s abattre par cette annulation de bal, Jasmine réagit différemment :

"J’aime l’art, c’est pour cela que je voulais que mes photos de bal de promo ressemblent à des œuvres d’art. Quand mon bal a été annulé, et j’ai complètement compris pourquoi, je n’étais pas déçue par l’annulation, mais parce que j’avais prévu ce bal de promo depuis si longtemps."

La photographe de mariage Isabelle Ortiz, qui traînait dans les parages, par hasard, a immortalisé la jeune fille devant le Lincoln Memorial. Son aura a tapé dans l’œil de l’artiste. Une photographe professionnelle, une jeune fille épanouie et rayonnante… cela donne des clichés qui ont largement été relayés sur Twitter. Ses photos ont été retweetées plus de 500 000 fois. Jasmine Dauphine n’en revient pas : "Quand c’est devenu viral, j’étais choquée. Je pense que j’ai regardé mon téléphone pendant dix minutes à essayer de comprendre les chiffres que je voyais. C’était fou pour moi." De quoi finir en beauté ses années lycéennes.

© Isabella Ortiz

© Isabella Ortiz

© Isabella Ortiz

À voir aussi sur arts :